En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le web 2.0 s'immisce dans les ressources humaines

Le constat n'a pas échappé aux trois fondateurs de Talentsoft : les entreprises exploitent toujours autant les logiciels bureautiques pour gérer les entretiens annuels de leurs collaborateurs. Alors qu'elles ont investi des sommes colossales dans des solutions de GRH ou de gestion financière... Soutenus par quelques DRH de grandes entreprises, les créateurs de Talentsoft décident, en 2007, de développer une offre complète de gestion des compétences et des talents. Construite sur le modèle du web 2.0, la solution vise à offrir aux collaborateurs la possibilité d'être acteurs de leurs parcours professionnels, et aux responsables RH, une vision très précise du capital humain de leur entreprise. ' Aujourd'hui, on possède davantage d'informations sur le parcours et les compétences d'un salarié de son entreprise en se connectant sur Viadeo ou Linkedin qu'en consultant certains outils de GRH d'entreprise ', affirme Jean-Stéphane Arcis, PDG de la start up.
Sélectionnée dans le programme Idées de Microsoft, la solution Talentsoft est développée sur. Net. Grâce aux ateliers de dématérialisation de l'éditeur américain, elle récupère et transforme tous types de formulaires (papier, tableau Excel, etc.), puis les intègre dans une base de données de gestion administrative et dans un référentiel de compétences. ' Concernant la commercialisation, nous avons retenu le mode Saas (Software as a service), qui s'avère le mieux adapté à la GRH. Il permet, en effet, à un grand nombre de collaborateurs de se connecter depuis n'importe où et offre un temps de déploiement bien plus rapide qu'une solution intégrée à l'entreprise ', précise le PDG. Autres avantages : le prix et les coûts maîtrisés. ' Choisir un outil dédié à la fonction RH en mode Saas évite les lourds développements propres aux grands projets, et garantit une solution qui répond toujours à la fonctionnalité recherchée ', poursuit Jean-Stéphane Arcis.

La planification des talents

L'aspect innovant tient, entre autres, aux fonctions Talent Planning et de gestion de la mobilité. Le premier volet sert à adapter les ressources humaines (formation, mobilité et recrutement) à la stratégie de l'entreprise. ' La solution traduit en plans d'étapes les actions à mener pour combler les écarts entre les emplois, les compétences et la stratégie d'entreprise, puis simule différents scénarios grâce à son moteur de règles ', explique Jean-Stéphane Arcis. La fonction Aires de mobilité aide à orienter le collaborateur dans son évolution de carrière, tout en adaptant cette demande à la stratégie prévisionnelle des emplois et en calculant la distance qui sépare le salarié du poste visé.
Talensoft compte déjà 12 clients, dont de très grands comptes comme le groupe Média CBS, présent dans 11 pays. Confiant, le PDG pense doubler ce nombre en 2009.

Nom : Talentsoft.
Date de création :
2007.

Domaine : gestion des ressources humaines (GRH).
Innovation : solution de gestion de la planification des talents et des compétences en web 2.0.
Produit : Talentsoft.

Repères

Siège : Boulogne (92).
Effectif : 20 personnes.
Financement : Aides d'Oséo. Capital-investissement (Natixis) : 1 M d'euros.

Jean-Stéphane Arcis, PDG et directeur des opérations. Diplômé de l'ESCP-EAP et d'un MBA (Insead), il bénéficie de vingt ans d'expérience dans le logiciel d'entreprise.
Alexandre Pachulski, directeur produits. Ce docteur en informatique et en knowledge management a travaillé dix ans dans le conseil RH.
Joel Bentolila, directeur technique. Diplômé de l'Ecole des mines de Paris. Vingt ans dexpérience en management de projets informatiques.

envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Startupers, faites votre pitch sur BFM
Bilan de l'opération séduction de François Hollande dans la Silicon Valley
Fleur Pellerin, un solide porte-étendard pour les startups françaises
Orange soutient et accompagne sept start-up californiennes
CES 2014 : Fleur Pellerin : « C’est vraiment la French-tech que je soutiens »
Criminal Case, le meilleur jeu Facebook de l’année est français et bat Candy Crush
Vincent Ducrey (Hub Forum) : « Paris n’a pas le monopole des startups »
Grand Talk : CES Unveiled Paris 2013
Cinquante start up françaises recrutent plus de 300 profils
Grenoble Ecole de Management propose une appli mobile pour soutenir ses startups
Index Ventures investit dans TheFamily, le nouvel accélérateur de start up
Cloud Guys Corporation lève 118 000 dollars
La startup Boa Concept spécialisée en logistique lève 1 M€
Alpwize, le spécialiste du sans fil à faible consommation lève 750 000 euros
Le big data appliqué au trafic routier
Yelp ou l'art de la notation en ligne
Très haut débit : Berlin vise 100% de couverture en 2018
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business