En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Ontap 8 : l'arme cloud de Netapp

Après des années de mise au point, le constructeur mise sur la nouvelle version du logiciel qui anime ses équipements de stockage pour renforcer sa position dans les architectures en nuage.

sommaire

Voir tout le sommaire  

Les faits

Netapp commence à livrer une nouvelle version de son système Ontap qui embarque des fonctions de stockage distribué. Il faudra environ dix-huit mois pour que l'ensemble des fonctions soient disponibles.

L'analyse

Enfin ! Ontap 8 arrive. Du moins en version de test, car la livraison effective n'aura lieu que plus tard dans l'année 2009. Qu'importe, avec cette nouvelle mouture du système d'exploitation qui anime ses matériels, Netapp réalise une promesse vieille de six ans : rassembler, au sein d'un même code, les fonctionnalités de ses serveurs de stockage modulaires traditionnels et le mode de fonctionnement distribué développé par Spinnaker, racheté fin 2003. Aujourd'hui, il existe en effet deux branches de systèmes d'exploitation chez Netapp.
L'actuel Ontap 7 fonctionne sur des équipements de stockage classiques, avec un nombre limité de contrôleurs et de disques. Quant à Ontap GX, hérité de Spinnaker, il permet d'associer plusieurs baies de stockage entre elles, de façon à constituer un système de stockage virtuel unique. Une ressource dans laquelle le nombre de contrôleurs et de disques peut évoluer afin de former des clusters de très fortes capacités, les données se trouvant réparties sur l'ensemble des n?"uds ?" ce que l'on appelle du stockage distribué. Cette architecture présente l'avantage d'une évolutivité plus importante et plus souple que les systèmes classiques. En effet, contrôleurs et quantité de disques peuvent évoluer séparément en capacité ou en performances selon les besoins.

Version définitive attendue seulement pour fin 2010

Autre atout : une administration en un seul point de grands volumes de stockage. Or la réduction des coûts d'administration sera une des clés de la réussite sur les architectures et services de type cloud. D'autres fournisseurs sont d'ailleurs engagés dans cette voie, tels EMC avec Atmos, et HP avec Ibrix et Polyserve.
Mais le difficile travail d'intégration ne semble pas totalement terminé. De fait, la livraison de la version définitive d'Ontap 8, qui intégrera toutes les fonctions, s'effectuera en plusieurs étapes, et probablement pas avant la fin 2010. Et pour cause, certaines fonctions s'avèrent complexes à mettre en ?"uvre dans une architecture distribuée, tels les mécanismes de copie ' point-in-time ' sur des volumes qui continuent à être modifiés, ou encore l'administration de groupes de Lun cohérents associés, par exemple, à une base de données. Et d'ici là, les utilisateurs devront choisir pour leurs baies un mode de fonctionnent classique Ontap 7 ou distribué Ontap GX qui ne leur fournira pas les mêmes fonctionnalités. Un seul corps, mais deux têtes. Les mauvaises langues y voient une incapacité à livrer un produit fini. Les autres, un moyen de ménager une transition en douceur vers des architectures novatrices, avec lesquelles les administrateurs devront se familiariser.

Les autres annonces de Netapp

Data Motion : extension logicielle inspirée de vMotion de VMware. Elle assurera le déplacement à la volée de volumes entre une baie physique et une autre, et complétera les environnements virtualisés.
PAM II : cartes accélératrices dotées de mémoire flash (256 et 512 Go). Elles se connectent sur les contrôleurs et fonctionnent comme un cache supplémentaire qui augmente le nombre d'entrées-sorties et réduit les temps de réponse.
Netapp Dynamic Data Center : programme pour les clients du constructeur qui cherchent une assistance à la mise en place de leur plate-forme IT as a Service.
DS4243 : tiroir de disques mixtes SAS et Sata. 22 To maximum dans un format de châssis de 4U, pour les gammes FAS et V-series.

2 questions à... : Andreas König, directeur général Europe de Netapp

Quand la version finale d'Ontap 8 sera-t-elle disponible ?

' Dix-huit mois seront encore nécessaires pour une livraison complète. Ce retard nous contrarie, mais nous avons dû récrire le code, l'intégration s'est avérée plus complexe qu'envisagée. Et sur la première version d'Ontap 8, deux modes de fonctionnement distincts cohabiteront : isolé ou cluster. Nous aurions pu encore retarder la sortie et livrer une version définitive. Mais nous avons préféré préparer le terrain car, pour les utilisateurs, le mode distribué va introduire de grands changements. '

Pourquoi insister aujourd'hui sur le cloud ?

' Il n'y avait aucun intérêt à participer au tapage fait autour du cloud avant d'avoir vraiment quelque chose à dévoiler. Maintenant que tout le monde commence à comprendre de quoi il s'agit, nous pouvons montrer que nous sommes déjà partenaires de plusieurs fournisseurs de solutions cloud comme T-Systems, Orange, Colt et bien dautres. '

envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Très haut débit : Berlin vise 100% de couverture en 2018
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business du 29 novembre 2013
La lettre des abonnés 01Business du 28 novembre 2013
La lettre des abonnés 01Business du 27 novembre 2013
La lettre des abonnés 01Business du 26 novembre 2013
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business
La lettre des abonnés 01Business