En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Gérer la fluctuation de la demande et réduire les stocks

Les outils logiciels de prévision aident à mieux anticiper les approvisionnements et la production pour dimensionner les stocks au plus juste. Ils ont beaucoup progressé dans leur dimension collaborative et dans la gestion des promotions.

sommaire

Voir tout le sommaire  
Le besoin de répondre rapidement aux changements de la demande et d'ajuster les niveaux des stocks n'est pas nouveau, mais la crise le rend plus crucial que jamais. Aussi, l'engouement pour les outils de prévision de la demande ne faiblit-il pas. ' Les entreprises sont à la recherche de cash et cherchent à avoir le plus de visibilité possible pour optimiser leurs stocks ', souligne Etienne Allier, directeur marketing de Futurmaster, un fournisseur d'Advanced Planning Systems (APS). Et de constater, sans surprise : ' C'est notre module de prévision de la demande qui marche le mieux auprès de nos clients cibles, dans l'agroalimentaire, la distribution et les produits de grande consommation. ' En effet, les secteurs confrontés à des niveaux de marge restreints, avec une distribution et un réapprovisionnement complexes, se montrent particulièrement intéressés par ce type d'outils, qui améliorent aussi le taux de service et celui d'utilisation des ressources.

Une offre pléthorique

Dans les PME, les prévisionnistes s'appuient encore souvent sur Excel pour extrapoler leurs ventes futures à partir de leurs historiques. Mais le tableur montre ses limites quand il faut gérer un grand nombre de références, de clients ou d'événements. Si les spécialistes, comme Aperia (filiale d'OM Partners) et BFS, proposent des fonctions dans ce domaine, on trouve aussi sur ce marché différents types d'éditeurs. A commencer par les fournisseurs d'APS qui relient leurs modules de prévision de ventes à la planification d'approvisionnement, de production et de distribution. Azap, Dynasys, Futurmaster, OM Partners et TXT e-solutions en font partie.
D'aures acteurs se positionnent davantage comme des optimiseurs de stocks pour un très grand nombre de références, tels Planilog, Planipe ou Syslife, ou encore en tant que fournisseurs de solutions multiéchelons, comme Gainsystems. Certains spécialistes de la supply chain execution (SCE) qui sont eux, plutôt orientés distribution (Aldata, Generix, JDA, Manhattan et Redprairie) offrent également des fonctions de prévision. Sans oublier la plupart des grands éditeurs de PGI (Cegid, Infor, Oracle, SAP, etc.) et de businessintelligence (IBM Cognos, SAS, Teradata...) qui sont aussi présents sur ce marché.

Une grande diversité fonctionnelle

Selon une étude réalisée par le cabinet Möbius, les logiciels se distinguent sur le plan fonctionnel à différents niveaux du processus de prévision. Ainsi, ils gèrent un ou plusieurs types de données (commandes, facturation...), une périodicité fixe (maille mensuelle, hebdomadaire ou journalière) ou semi-fixe (calcul au mois avec éclatement à la semaine) et différentes profondeurs d'historique. Quant aux modèles de prévision utilisés, ils nécessitent un niveau d'expertise et d'intervention variable. Le cabinet de conseil note aussi de grandes différences de méthodes pour la gestion des événements exceptionnels (promotion, soldes), planifiés ou non.
Les reportings sont standards ou réalisés via une interface Excel ou à partir d'outils décisionnels, avec différents niveaux d'alertes pour suivre la qualité de la prévision et garantir un certain niveau de réactivité. La gestion particulière des lancements et des produits en fin de vie est plus ou moins bien traitée et fait quelquefois l'objet d'un module particulier. Pour l'intégration des validations logistiques, commerciales ou marketing, la prévision finale réalisée à l'aide d'un workflow prenant en compte les modifications des différents services concernés ?" ou même de partenaires externes (GPA). La plupart des éditeurs investissent actuellement cet aspect collaboratif, qui compte parmi les récents progrès réalisés autour de la prévision de la demande.

La prévision en tête des besoins

Les directeurs supply chain interrogés par Capgemini Consulting fin 2008 estimaient que la prévision/planification de la demande représentait la plus grande opportunité damélioration de la planification de la chaîne logistique de leur entreprise.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Morning 01 Business Poste de Travail
Retour sur le Morning 01 Entreprise collaborative
Matinée CIO
Morning 01 Business Cloud computing
Retour sur les Trophées 01 Business de la Sécurité
Morning 01 Business Entreprise Collaborative
Les lauréats 2013 des Trophées 01 Business de la Sécurité
Les Trophées 01 Business de la Sécurité
Retour sur le 1er Morning : Big Data
BYOD, cauchemar ou opportunité pour les DSI ?
Morning 01 Business Cloud
Dîner Club 01
Retour sur la matinée 01 Workstation 2012
Retour sur la Matinée 01 Workstation
Retour sur la matinée Entreprise Collaborative
Retour sur la Matinée 01 Entreprise Collaborative