En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pourquoi choisir Linux ?

laisser un avis
Mon billet de la semaine dernière, « Linux sur le poste client : 1 % d'utilisateurs », a occupé nos discussions lors des pauses-café. Ce qui a déclenché le débat, c'est cette réponse de Mark Shuttleworth (le « dictateur éclairé » d'Ubuntu Linux), à qui on demandait si exécuter les applications Windows était la chose la plus importante pour le succès de GNU/Linux, « L'écosystème du logiciel libre doit se développer en suivant ses propres règles. Il est différent de l'univers du logiciel propriétaire et doit réussir suivant ses propres critères. Si Linux est juste une alternative pour faire tourner des applications Windows, c'est perdu d'avance. OS/2 l'a démontré. »
Si Shuttleworth a raison, si « Linux doit réussir suivant ses propres critères », je me suis demandé quels étaient les critères en question, ce qui a débouché sur de vives discussions avec mes collègues, pour la plupart utilisateurs de Linux. Je leur ai demandé pourquoi ils utilisaient Linux. Morceaux choisis.

Les gains de productivité

« C'est un environnement fait pour les développeurs, et je suis développeur. Je gagne énormément en productivité» « Comme on travaille dans le libre, avec les outils libres, c'est plus facile, plus cohérent» « Ma plate-forme client est la même que celle de mon serveur, ça me simplifie la vie lors du déploiement. » « C'est très stable. »
Ah, la fameuse productivité, voilà qui va plaire aux décideurs ! A dire vrai, beaucoup de développeurs, quand on leur offre le choix, vont choisir Linux, surtout dans des domaines où l'on déploie les applications sous Linux, le cas typique étant celui des applications Web. Je crois qu'on assiste à un genre « d'effet Halo », où le choix d'un système d'exploitation serveur déteint sur le poste client, comme le succès de l'iPod a aidé le Mac à gagner des parts de marché.

Le plaisir

« C'est sympa, ça rend l'informatique beaucoup plus intéressante» C'est un argument que je suis ravi de retrouver, car le plaisir et la passion sont essentiels dans le monde du logiciel libre. En passant à Linux, on découvre de nouvelles applications, de nouvelles choses, on apprend à nouveau. Cela n'est certes pas toujours facile, puisqu'on perd ses repères, mais c'est pour en prendre de nouveaux, avec des outils souvent plus puissants, plus personnalisables.
Dans le même genre, un collègue m'a expliqué qu'il aimait Linux car, je cite, « Je peux modifier le code si je le souhaite. Ce n'est pas une boîte noire ». En fait, on modifie rarement le code en question, mais « on peut ». C'est cette possibilité, le fait d'avoir le choix, d'avoir la liberté, qui rend l'utilisation de Linux excitante pour les utilisateurs avancés.
Et vous, cher lecteur, qu'est-ce qui fait que vous avez choisi Windows ou Linux ? Quels sont vos retours d'expérience en termes de productivité et de plaisir ? Laissez votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Tristan Nitot

Tristan Nitot est une personnalité emblématique du monde de l'open source. Il est le fondateur et l'actuel président de Mozilla Europe, connu pour son navigateur Web Firefox. Il est également un des initiateurs du projet de documentation libre Openweb.eu.org, qui vise à promouvoir les standards du Web et son accessibilité afin de le rendre utilisable par tous.Tristan Nitot, qui a mené une partie de sa carrière chez Netscape, tient également un blog depuis 2002 sur Standblog.org.

 

envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Arrêt de Windows XP : nos conseils pour survivre (vidéo)
Linux : Red Hat intègre la communauté CentOS
Ubuntu Touch a trouvé son premier partenaire pour débarquer sur smartphone
Valve rejoint la Linux Foundation et dessine un nouveau futur du jeu vidéo
IBM investit dans le logiciel libre à Montpellier
Valve dévoilerait davantage de détails sur sa Steam Box dès la semaine prochaine
45 dollars pour un ordinateur, équipé d’un processeur ARM, de 5 cm cube
Ubuntu fait appel au crowdfounding pour lancer Edge, son smartphone haut de gamme
En phase de recrutement, Suse soutient la formation Linux dans les grandes écoles
Microsoft attaqué par des défenseurs espagnols des logiciels open source
Wine : bientôt des applications Windows sous Android ?
Ubuntu : j’arrête !
Fedora Linux passe en version 18
Le logiciel CrossOver pour OS X et Linux gratuit pendant 24 heures
Un bogue dans le noyau Linux provoque des pertes de données
Sortie officielle d'Ubuntu 12.10
Mondial de l'Automobile 2012 : PSA dévoile ses pistes d'innovation
T. Nitot, Mozilla : « Firefox est toujours sur le devant de la scène »
Tristan Nitot (Mozilla) dénonce le modèle des applications pour iPhone
Tristan Nitot (Mozilla) dénonce le modèle des applications pour iPhone