En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Ubuntu se dote d'un espace de stockage en ligne

Canonical vient de lancer Ubuntu One en version bêta privée. Ce service de stockage et de partage de fichiers propose un espace de 2 Go gratuit ou de 10 Go pour 10 dollars.

laisser un avis
Il y a quelques jours, les membres et les développeurs officiels de la communauté Ubuntu ont eu la surprise de recevoir, dans leur boîte aux lettres, un e-mail d'invitation à tester le nouveau service en ligne proposé par la société Canonical, à l'origine de la célèbre distribution Linux. Baptisé Ubuntu One et disponible à l'adresse ubuntuone.com, celui-ci consiste en un service Web de stockage et de partage de fichiers destinés aux utilisateurs du système d'exploitation libre.
Après une inscription en ligne, l'utilisateur pourra installer un petit agent logiciel sur son bureau Ubuntu, qui lui permettra de synchroniser des fichiers entre son poste de travail et le service en ligne ou bien de partager des fichiers avec d'autres utilisateurs Ubuntu.
« Après l'installation de l'agent, on voit apparaître un nouveau dossier, baptisé Ubuntu One, dans son explorateur de fichiers. Celui-ci est composé de deux dossiers : un dossier My Files, pour mettre ses dossiers personnels, qui seront répliqués sur le service en ligne. Et un dossier Shared With Me, dans lequel on peut déposer les fichiers que l'on souhaite partager avec d'autres utilisateurs », précise Nicolas Barcet, directeur produit d'Ubuntu serveur chez Canonical.

Une bêta privée qui pourrait devenir publique pendant l'été

Pour l'instant, Ubuntu One n'est accessible qu'aux membres et développeurs officiels de la communauté Ubuntu (soit une petite centaine de personnes en France) ou sur invitation. Mais l'ouverture d'une version publique pourrait avoir lieu très rapidement, avant la fin de l'été. Pour ceux qui sont intéressés, il suffira de laisser son e-mail sur le site pour être prévenu de l'ouverture du service. Pour l'instant, l'agent logiciel de réplication ne fonctionne que sur Ubuntu dans sa dernière version (9.04). Et rien ne dit que d'autres plates-formes seront supportées.
Cependant, ceux qui utilisent d'autres systèmes d'exploitation (OS) pourront toujours exploiter ce service dans sa version Web, puisque les fichiers stockés en ligne seront accessibles comme dans un Google Docs ou un Skydrive depuis n'importe quel poste et n'importe quel navigateur. Côté tarif, la version gratuite se limite à un espace de stockage de 2 Go, tandis qu'une version payante propose 10 Go pour 10 dollars par mois. 

Que se cache derrière Ubuntu One ?

Ce service est n'est pas franchement novateur puisqu'il entre en concurrence avec un autre, similaire, baptisé Dropbox, largement plus abouti et dont la version payante est moins chère (50 Go pour 9,99 dollars par mois) et adressant tous les environnements Linux mais aussi Windows et Mac. Alors pourquoi mettre sur le marché un tel outil ? Pour Christophe Sauthier, président de l'association Ubuntu-fr et gérant de la SS2L Objectif Libre, « le but est aussi pour Canonical de montrer qu'il est possible de motoriser des services de cloud computing avec Ubuntu. Car Ubuntu One exploite évidemment l'OS Ubuntu et tous les outils associés ».
Nul doute également que le service devrait s'enrichir assez rapidement ! « Notre stratégie consistera à ajouter des fonctions relatives à l'utilisation en ligne d'un poste de travail. ». Alors, bientôt un bureau virtuel Ubuntu en ligne ? A suivre…
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Arrêt de Windows XP : nos conseils pour survivre (vidéo)
Axway : Sécuriser le partage de fichiers et de courriels
Ubuntu fait appel au crowdfounding pour lancer Edge, son smartphone haut de gamme
La communauté du logiciel libre Ubuntu sera présente au festival des Vieilles Charrues
Varonis lance un outil de partage de fichiers par cloud sécurisé
Martin Destagnol vend son app mobile Folders à l'américain Box avant même sa commercialisation
Ubuntu passe un accord avec l'Etat chinois et devient sa distribution officielle
Ubuntu arrive aussi sur les tablettes
Smartphones Ubuntu : la version développeur sera disponible jeudi 21 février
Tim Berners-Lee : une licence globale 2.0 pour les utilisateurs de Mega et Cie ?
Ubuntu arrive sur smartphone
Sortie officielle d'Ubuntu 12.10
Open webOS enfin disponible, en bêta
Dell rejoint HP dans la course aux serveurs à processeurs ARM
Dropbox offre le partage par un simple lien
Plus de 60% des salariés français préfèrent la rapidité des échanges à la sécurité
Ubuntu veut s'acoquiner avec les smartphones Android
Ubuntu : Mark Shuttleworth veut faire disparaître les menus
Megaupload en panne depuis plusieurs heures
Mark Shuttleworth veut imposer Ubuntu sur mobiles et tablettes