En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La crise réduit la vigilance des entreprises

Avec la crise économique, les budgets de sécurité informatique ont tendance à diminuer, selon une étude de Deloitte.

laisser un avis
Quand tout va mal, les entreprises ont tendance à concentrer leurs efforts sur leurs activités les plus importantes. Mais la sécurité informatique, visiblement, n'en fait pas partie. C'est en tout cas le bilan que dresse le cabinet de conseil Deloitte dans sa récente étude « 2009 TMT Global Security Survey » pour laquelle 200 entreprises du secteur high-tech, télécoms et médias ont été interrogées.
Ainsi, 32 % des entreprises ont réduit les moyens financiers alloués à la sécurité informatique, qui, pour la majorité d'entre elles, représente désormais moins de 6 % du budget informatique total. Par ailleurs, l'heure n'est pas à l'expérimentation : beaucoup d'entreprises font l'impasse sur les nouvelles technologies de sécurité et préfèrent améliorer l'utilisation de solutions existantes et éprouvées. D'ailleurs, elles sont nettement plus nombreuses à avoir créé des outils pour mesurer les performances de ces dites solutions.

Les entreprises vont-elles louper le coche ?

Selon Deloitte, cette coupe budgétaire est préoccupante car les technologies de sécurité évoluent rapidement et les entreprises risquent d'être rapidement dépassées par les événements. C'est déjà un peu le cas dans le domaine des réseaux sociaux, que les responsables interrogés regardent d'un œil inquiet. Plus de 80 % disent que le Web 2.0 et l'ingénierie sociale représente un risque de sécurité pour le SI. Mais seuls 28 % se sentent capables de gérer ce risque. Grâce à la crise, les hackers ont de beaux jours devant eux.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Apple et la sécurité : une rentrée 2014 forte en actualité !
Des photos de Jennifer Lawrence à la protection de l’entreprise, quelles réactions avoir ?
Consolidation dans la sécurité : Morpho rachète Dictao
Le big data et la sécurité : plus de données... plus de problèmes
Les drones, le nouveau cauchemar des départements informatiques ?
Quel est votre vecteur d’attaque préféré : PDF, Word ou ZIP ?
Lookout lève 150 millions de dollars pour s’attaquer aux grandes entreprises
L’essentiel du Patch Tuesday de juillet 2014
Ceintures de sécurité et crash-test : des modèles pour la sécurité de l’information ?
Les nouveaux types de failles (et comment essayer de les contrer)
Ingenico se prépare à racheter GlobalCollect pour 820 millions d'euros
Les agences gouvernementales de sécurité, nécessairement schizophrènes ?
L’entreprise, invitée surprise de la conférence Google I/O
L’antivirus : 25 ans déjà
iOS 8 : Apple met la sécurité au cœur de ses annonces
Quand la sécurité devient éco-responsable
Piratage : Ebay, Orange, Target... A qui le tour ? (vidéo du jour)
BYOD 2014 : quelles avancées après 4 ans de buzz ?
IOC : le nouvel or noir des cyberdéfenseurs
Peut-on sécuriser l’open-source ?