En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La galaxie Eclipse 3.5 Galileo est accessible en téléchargement

Avis aux développeurs : la version annuelle d'Eclipse et de tous ses composants est désormais disponible sur le site de la fondation. Comme tous les ans, les nouveautés sont considérables.

laisser un avis
Solstice d'été oblige, la fondation Eclipse vient de publier sur son site, comme tous les ans à cette époque, la nouvelle version de la plate-forme de développement open source du même nom, qui passe désormais en version 3.5.
Portant le nom de code Galileo, celle-ci comprend non seulement l'atelier de développement écrit en Java, bien connu des développeurs, mais également les 33 projets qui gravitent autour de celui-ci, lesquels ont tous été passés en version 3.5. « Développée par quelque 380 membres appartenant à 44 organisations différentes, cette publication simultanée comporte pas moins de 24 millions de lignes de code et représente la plus grande mise à jour de toute l'histoire de la communauté Eclipse », explique, Benjamin Cabé, expert technique chez Anyware Technologies et élu « Top Contributor 2009 » par la communauté.
Il est vain de chercher à présenter l'ensemble des nouveautés de cet écosystème dans un article, tant celles-ci sont nombreuses et spécifiques à tel ou tel projet. Malgré tout, quelques grandes fonctions méritent d'être signalées.

Un nouveau pack PHP

L'une d'entre elles est sans doute l'introduction au sein de la garde rapprochée des projets synchronisés avec Eclipse de PDT (PHP Development Tools), qui apporte le support de PHP 5.3 au sein d'Eclipse, signe que l'IDE cherche à s'ouvrir de plus en plus à d'autres langages que Java. Par conséquent, il est désormais possible de télécharger un bundle prêt à l'emploi pour le développement Web PHP, baptisé Eclipse for PHP Developers et similaire au bundle Eclipse IDE for Java Developers. Celui-ci inclut notamment les éditeurs pour PHP et pour HTML, Javascript ou encore XML…
Autre nouveauté, que les développeurs Web apprécieront sûrement, l'apparition d'un éditeur/débogueur de fichiers XSL au sein du projet Web Tools Platform (WTP). Les fichiers XLS permettent, rappelons-le, de décrire des transcriptions de fichiers XML, une opération plus que fréquente sur Web.
Cela dit, les développeurs Java ne sont pas oubliés puisqu'un analyseur mémoire (Memory Analyser) fait désormais partie de la plate-forme. Cet outil leur permettra notamment d'analyser l'utilisation mémoire d'un programme Java et de détecter d'éventuelles fuites mémoire.
Côté C/C++, le CDT (C/C++ Development Tools) s'est vu doté d'un débogueur considérablement amélioré permettant de gérer la programmation parallèle et le multicœur. « Bien qu'Eclipse 4 soit déjà dans les esprits, cette version 3.5 amène son lot de nouveautés, tout en confirmant la grande maturité du socle Equinox/RCP », résume Benjamin Cabé.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le service GPS européen prêt pour des tests
Visual Studio 2012 - Objectif : Attirer les développeurs vers Windows 8
Zend rapproche le développeur PHP du cloud
Galileo, le GPS européen, a enfin pris son envol
IntelliJ Idea passe en open source
Microsoft va rendre Power BI disponible en mode freemium
Bridgepoint s’empare de l'éditeur français eFront pour 300 millions d’euros
L’AFPA échappe à une indemnité de 12 millions d’euros réclamé par Oracle
Kim Dotcom lance MegaChat, la messagerie instantanée chiffrée qui veut détrôner Skype
Les résultats France de SAP : bonne performance du on-premise
Avec Windows 10, Microsoft joue son va-tout face à Google et Apple
Banque Populaire se met à l’heure de la montre connectée
Exclusif : nous avons essayé le nouveau Google Translate
Microsoft Office propose de mieux organiser les informations remontées par Delve
Microsoft Office pour Android : en version test sur Google Play
Un logo pour identifier les logiciels réellement libres
Microsoft développerait Spartan, un nouveau navigateur pour Windows 10
Gmail inaccessible en Chine depuis plusieurs jours
L’Ademe partage ses fichiers avec l'outil open source Pydio