En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bonitasoft rejoint l'OW2

laisser un avis
Jusqu'ici, le projet grenoblois Bonita était connu pour être très proche de Bull, étant mené par un ingénieur de cette société, Miguel Valdés-Faura. Cette solution de BPM a récemment pris son envol avec la création de Bonitasoft, une entité indépendante dirigée par Miguel Valdès-Fauda et Bertrand Driard, le dynamique PDG de Talend, l'éditeur open source d'ETL.
Cette jeune pousse va rejoindre naturellement le consortium open source OW2, puisque la solution faisait déjà partie de son offre globale. Rappelons que récemment, le consortium a annoncé sa fusion avec l'Open Source Alliance.
Le projet Bonita compte, à ce jour, 140 000 téléchargements et plus de 300 contributeurs. Bonitasoft a par ailleurs levé 2 millions d'euros le mois dernier. 
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Exo et Bonitasoft main dans la main dans la gestion documentaire
BPM : OpenText lance Process Suite
Smile change d’actionnaire majoritaire
Cartographie des compétences open source en France
La CFDT optimise la gestion de ses adhérents
Microsoft ouvre sa Kinect aux développeurs web et open source
Figure de l’open source, Ed Daniel devient responsable marketing de Normation
Les perspectives de l’open source pour 2014
L'État vante l'achat patriotique... mais favorise l'offre étrangère
Diva-Cloud : Accédez en ligne aux applications open source
Avec le logiciel libre, le secteur public européen pourrait économiser plus d’un milliard d’euro
Le Conseil national du logiciel libre fera un tour de France à la rencontre du secteur public
Genymobile lance un émulateur Android open source
L'achat patriotique, il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le sapent !
MyERP propose une intégration à Gmail innovante
Fujitsu débourse 16 M€ pour racheter RunMyProcess, un pionnier français du cloud.
Microsoft attaqué par des défenseurs espagnols des logiciels open source
L'Assemblée nationale fait appel à Smile pour sa gestion documentaire
Le Québec fait du logiciel libre « une option incontournable » pour son administration