En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

VMware dégaine un nouveau Workstation taillé pour Windows 7

Taillée pour le développement et les tests sous Windows 7, la nouvelle mouture de l'outil de virtualisation améliore aussi sa gestion de l'affichage 3D.

laisser un avis
Pour les développeurs, VMware Workstation est rapidement devenu une référence en permettant d'exécuter plusieurs PC virtuels sur une même machine. La dernière version de ce logiciel fonctionne évidemment avec Windows 7. Mais désormais, les moindres raffinements du système sont pris en compte : transparences, fenêtres en vignette (Aero Pick), bascule des tâches en 3D, etc. VMware 7 gère en effet l'émulation DirectX 9.0c et OpenGL 2.1, ce qui accélérera l'affichage 3D de nombreuses applications.
VMware prétend aussi avoir optimisé les performances tant en environnement 32 que 64 bits. Mais on ne constatera finalement rien de flagrant. La gestion mémoire a également été revue pour que le système libère davantage d'espace quand une machine virtuelle est en pause. Enfin, le nouveau noyau de l'hyperviseur permet désormais de créer des PC virtuels offrant jusqu'à 32 Go de mémoire et quatre processeurs ou cœurs virtuels.
VMWare Workstation 7
VMWare Workstation 7
Windows 7 64 bits peut être virtualisé sous Linux avec toutes ses transparences et ses enrichissements graphiques 3D.
agrandir la photo

Rejouer les opérations de déboguage

Mais ce sont surtout les outils pour développeurs qui ont été bonifiés. Rappelons que l'été dernier, VMware a racheté SpringSource, le spécialise du Framework Java. La version 7 de VMware Workstation s'intègre désormais à la suite SpringSource ainsi qu'aux environnements de développement Eclipse. Cela devrait simplifier les tests pour les codeurs Java, C et C++, notamment en permettant de rejouer une opération de déboguage.
En revanche, difficile de croire VMware quand il assure que son outil Workstation est plus rapide et plus pratique que la virtualisation façon « XP mode » proposée par Windows 7. Les deux offres sont difficilement comparables. Le mode XP de Microsoft ne nécessite pas d'installer Windows, par exemple. Enfin, les applications qu'il exécute sont parfaitement intégrées à celles du système d'exploitation hôte. VMware Workstation, lui, virtualise un PC complet dans une fenêtre indépendante.

Prix :

- Mise à jour : 80 €

- Nouvelle licence : 153 €

- Pack de volume : à partir de 137 €

Principaux concurrents :

- VirtualBox de Sun  (gratuit)

- Parallels Desktop de Parallels (69 €)

- Parallels Workstation Extreme (295 €)

- VMware Player de VMware (gratuit)

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Alcatel-Lucent étend sa collaboration avec Intel dans le cloud
VMware : résultats records en 2013
Net-entreprises.fr absorbe jusqu’à 160 000 connexions par jour
VMware rachète Airwatch, spécialiste de la sécurité sur mobile
En rachetant Virtuali, VirtualScale se renforce dans la virtualisation des infrastructures big data
L’office public d’Argenteuil-Bezons sécurise son environnement virtualisé
40 % des entreprises perdent des données dans leurs environnements virtuels
Infrastructures hybrides : vers une externalisation modernisée et maîtrisée
EMC veut dominer le stockage dans le cloud
Windows / Insérer des images dans des documents
L’Office public Paris Habitat virtualise son poste de travail
Le navigateur IE 10 enfin disponible sous Windows 7
[TechDays J-7] Les services cloud, source d’économies immédiates
Windows / Empêcher les redémarrages du système
Dell parie sur la convergence et le prêt à l’emploi
Virtualisation : la bombe à retardement des licences logicielles
Windows 7 : faites une défragmentation éclair
[AU2012] Controverse sur la virtualisation des logiciels de CAO
La virtualisation pour mieux sauvegarder les points de vente
Le logiciel CrossOver pour OS X et Linux gratuit pendant 24 heures