En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un nouveau délai accordé à Nortel pour vendre ses activités

Le tribunal de commerce de Versailles a de nouveau suspendu l’opération de liquidation judiciaire de Nortel Networks SA. Cette suspension a pour objectif de permettre aux ventes d’actifs de se réaliser.

laisser un avis
Hier, le tribunal de commerce de Versailles statuait sur la situation du groupe Nortel en France. Il a notamment répondu favorablement à la demande de prolongation de la suspension des opérations de liquidation judiciaire de Nortel Networks SA (NNSA), la filiale de Nortel France regroupant les activités de R&D, pour une durée de trois mois. Cette suspension a pour objectif de laisser le temps à la filiale de retrouver des repreneurs. A l'origine, il y avait en effet incompatibilité entre l'échéance de la procédure de liquidation entamée en France et le déroulement des opérations de cession au niveau international. Rappelons que la filiale commerciale de l'équipementier, Nortel Networks France, n'est pas touchée par cette procédure.

Les actifs du Canadien repris par des concurrents

Ces dernières semaines, plusieurs concurrents se sont portés acquéreurs des actifs de l'équipementier canadien, dans le cadre de la vente par appartement orchestrée par les administrateurs canadiens. L'équipementier Avaya a obtenu en septembre dernier les actifs « solutions d'entreprise ». Un rachat qui, de source syndicale, devrait donner lieu à la reprise de 71 salariés en France. De son côté, Ericsson reprend la partie télécommunications mobiles normes CDMA, LTE et GSM, pour cette dernière dans la zone nord-américaine uniquement. Moins connu, l'Autrichien Kapsch a obtenu la primauté sur les activités monde de cette partie mobile pour les normes GSM et GSM-R. Cette vente doit se finaliser à la fin du 1er trimestre 2010. Jusqu'à 190 salariés français sont susceptibles d'être repris. La date de la vente de l'activité CVAS (Carrier VoIP and Application Solutions), soit les réseaux de communication voix des opérateurs publics et alternatifs, troisième activité principale de Nortel, est attendue dans les semaines à venir. Une trentaine de salariés en France sont concernés. Enfin, c'est Ciena, le plus petit prétendant, qui a emporté la semaine dernière l'enchère pour le rachat de l'activité plus marginale de réseaux optiques métropolitains.
L\'été dernier, les salariés de Nortel manifestaient pour leurs conditions de départ.
agrandir la photo

Les salariés toujours mobilisés

En marge de cette délibération, des salariés ont manifesté devant le tribunal afin de montrer leur mécontentement face aux délais pris pour recevoir leurs indemnités de licenciement. Certaines informations manquantes sur les attestations fournies au Pôle emploi risquaient de retarder le versement de ces indemnités. Ce n'est pas, apparemment, la faute de la bonne volonté de l'administrateur judiciaire. « Renseignements pris auprès de l'administrateur judicaire, des procédures spéciales ont été mises en place afin que ces versements puissent s'effectuer plus rapidement que la normale. Il en a malheureusement résulté quelques erreurs… » mentionne un représentant syndical qui souhaite conserver l'anonymat.
Après la mise en liquidation de la société le 28 mai dernier, un plan social finalisé cet été a conduit à la suppression de 467 emplois (dont 18 non cadres) au sein de NNSA, sur un effectif total de 683 salariés. Une restructuration brutale qui avait donné lieu à un conflit âpre avec les salariés en juillet dernier. En l'absence de repreneur, c'est en revanche l'ensemble des employés qui étaient menacés de licenciement. A ce jour, une soixante de salariés ont retrouvé un emploi, selon le responsable syndical.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Vinci se renforce dans les infrastructures télécoms en rachetant Imtech ICT
Alcatel-Lucent reprend possession de son précieux portefeuille de brevets
Avis d'expert : « un marché américain aussi attrayant que complexe »
Le pari fou de Xavier Niel commenté par les experts de BFM Business
Michel Combes (Alcatel-Lucent) : « je privilégie nos dépenses de R&D »
Licenciements de Microsoft, coup dur pour la Finlande
Microsoft supprime 18 000 emplois dans le monde
Microsoft supprimerait plus de 6000 emplois (MàJ)
Palmarès des milliardaires des télécoms : Xavier et Patrice devant Martin
HP: un accord avec les syndicats doit limiter les suppressions de postes
Le secteur des télécoms a (encore) perdu plus de 4200 emplois en 2013
Une fois de plus, HP se lance dans un plan social massif
Hub One, des tuyaux aux terminaux
Michel Combes (Alcatel) : « Pas de nouvelles restructurations dans les prochains mois »
Plombé par le déclin du marché du PC, Intel supprime près de 5 400 postes
Dell pourrait réduire de 20 à 30 % ses effectifs commerciaux
4G : Pour Xavier Niel, la mutualisation détruira plus d’emplois que la concurrence
Le plan de l'Europe pour se doter de vrais géants du téléphone
La Chine prépare déjà la 5G