En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’internet a sa clé de signature cryptographique

laisser un avis
L'Icann, l'organisme américain qui gère l'attribution des noms de domaine, a généré le 16 juin dernier la première clé de signature cryptographique pour les 13 serveurs racine DNS. Baptisée KSK (Key Signing Key), cette clé permettra d'authentifier de manière récursive l'ensemble des noms de domaine.
C'est une étape essentielle pour le déploiement du service protocolaire DNSSEC, qui devrait démarrer le 15 juillet prochain. Ce qui permettra d'améliorer la sécurisation globale des échanges web. En 2008, le chercheur Dan Kaminsky avait, en effet, découvert une mégafaille dans le système d'adressage de l'internet, qui avait mobilisé toute l'industrie.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Un député souhaite nationaliser Internet
IOC : le nouvel or noir des cyberdéfenseurs
Peut-on sécuriser l’open-source ?
Heartbleed : que faire face à la faille de sécurité qui fait mal au coeur ? (vidéo)
Un second bug de Chrome permet d’écouter les conversations de ses utilisateurs
Trois minutes pour transformer une application Android en malware
Cybersécurité, 2013 a vu une explosion des vols de données à grande échelle
Les objets connectés seront le nouveau paradis des malwares
Etude Juniper et Rand : portrait détaillé du marché noir de la cybercriminalité
Google Glass : leur premier spyware prend des photos toutes les dix secondes
La protection des contenus 2.0 est arrivée
Le monde connecté de demain doit-il être centré sur la personne ou sur les objets ?
Gouvernance du Net, les Etats-Unis ouvrent la porte mais ce n’est pas sans risque
USA : le .sucks inquiète et fait craindre guerres des marques et diffamations
Des Anonymous, partis à l’assaut d’une banque, hackent le mauvais site…
La guerre de l’authentification est déclarée
La Snecma aurait été la cible d’une attaque du type point d’eau
Cybersécurité : il n’y a pas que la LPM dans la vie…
Valve ne vous espionne pas, il cherche à évincer les tricheurs