En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Agrica - Virtualisation complète des postes sous VMWare avec des clients Wyse

Problème à résoudre : lenteur des travaux bureautiques dans les 16 agences de province, due au stockage des documents sur les serveurs du siège, plus charge trop lourde de l'équipe de support qui réinstalle 80 postes par trimestre.

laisser un avis

Agrica

Activité : protection sociale du monde agricole.
Siège : Paris 8e.
Effectif : 850 personnes.
CA : 2,10 Md€
Ce qu'il a utilisé : Terminal V10L, VMware Virtual Desktop Infrastructure
Caractéristiques : Compatibles avec tous les protocoles de déport d’affichage, les terminaux Wyse donnent accès à des postes virtuels complets. Support de l’USB perfectible.

Les besoins

Chez Agrica, groupe de protection sociale dans le monde agricole, c’est le parc de machines (900 dans 16 agences) qui posait problème. D’autant qu’il repose sur le mode locatif, avec 80 postes remplacés chaque trimestre. « Nos équipes techniques faisaient en
permanence des allers et retours entre les agences pour installer nos applications ou dépanner un système. Et du fait de l’hétérogénéité, il était impossible de créer une bonne fois pour toutes un master qui aurait simplifié la procédure
», relate Julien Mousqueton, l’architecte système. D’où son choix de virtualiser l’intégralité des postes, quitte à ne plus laisser sur les bureaux que des clients légers.

La mise en oeuvre

Agrica décide de faire fonctionner les postes virtuels Windows sur un hyperviseur VMware Infrastructure. « Nous avons pu être opérationnels en à peine un mois puisque nous maîtrisions déjà le socle technique pour virtualiser des serveurs et disposions
de l’infrastructure
», se satisfait Julien Mousqueton. Il avait à tout hasard étudié Windows Terminal Server, mais l’avait écarté, car les licences de ses applications n’autorisaient pas le fonctionnement en mode session. « Avec VMware, chaque application fonctionne au sein d’un vrai poste, même s’il est virtuel », ajoute-t-il. L'entreprise opte pour des terminaux Wyse. Agrica virtualise ainsi 900 postes sur 12 serveurs physiques dotés chacun de 16 cœurs.

Les écueils

Comme souvent dans ce genre d'environnement, Agrica a souffert de microcoupures dans la connexion réseau qui gelait sur les terminaux l’interface de l’application. Enfin il déplore toujours de ne pouvoir utiliser deux écrans par poste et l’incompatibilité des clés de certification USB fournies par le Trésor public.

Les gains

Les collaborateurs apprécient que les documents s’ouvrent plus rapidement. « Ceux-ci ont toujours été stockés sur les serveurs du siège, mais il fallait auparavant les télécharger à chaque ouverture et à chaque enregistrement. En les manipulant directement sur les serveurs, nous avons aboli les problèmes de latence », explique Julien Mousqueton.

« Nous n’achèterons plus de PC »

agrandir la photo

Le loyer du client léger coûte deux fois moins cher que celui d’un PC. Les terminaux Wyse consomment 16W contre 115W pour nos anciens PC. Et ils tombent moins souvent en panne qu’un poste lourd avec disque dur. Au pire, un remplacement se résout par l’envoi d’une nouvelle unité par la poste, puisque aucun technicien n’est nécessaire pour son installation en agence. Même dans la pire des situations –un de nos serveurs a pris feu –, la qualité de service a été maintenue. Pendant que nous éteignions le feu, un autre serveur VMware s’est aperçu du dysfonctionnement et a pris à sa charge les postes virtuels qui ne répondaient plus.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les Français en pleine love story avec les Anglais, Éric Bantegnie, un héros numérique trop méconnu, Criteo entre au Nasdaq
Comptez-vous remplacer vos Blackberry par des terminaux Windows Phone ?
Les contrats de la quinzaine
Études et essais
“ Grâce au digital, les consommateurs sont en train de prendre le pouvoir ”
Leur système d'échange de maisons fait un carton
Florajet offre un bouquet de technos à ses fleuristes
Chez Rip Curl, la douane n'est plus qu'une formalité numérique
Idées de business
La Poste regroupe ses douze sites marchands en une même boutique
Il protège vos données même hors de l'entreprise
Les nouveaux fleurons français du high-tech
Une flopée de jeunes pousses aux ambitions mondiales
Un secteur où nos ingénieurs restent parmi les meilleurs
La relève du géant parisien Criteo est déjà assurée
Ils ont plus d'avenir qu'Alcatel !
Notre nouveau pôle d'excellence
La visite de sites prohibés sur le lieu de travail est-elle punissable ?
Le DSI doit devenir l'accélérateur numérique de son entreprise
Le meilleur des blogs, les buzz, les débats et les commentaires sur l'actualité