En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les Taxis Bleus partagent leurs documents en ligne

La société de taxis fluidifie et dématérialise l’échange de documents relatifs aux interventions sur les véhicules en utilisant, en mode hébergé, l’outil Sharepoint Online.

laisser un avis
Fini le papier, place au travail collaboratif en ligne, aux Taxis Bleus. La société de taxis partage aujourd’hui les documents relatifs aux interventions sur les véhicules, hébergés sur les serveurs de Microsoft Online Services, service cloud de l'éditeur. « Dans notre métier, nous servons deux clientèles bien distinctes : les clients et les chauffeurs. Auparavant, quand ces derniers demandaient une réparation sur leur véhicule, une fiche d’intervention papier était crée. Lorsqu’elle s’égarait à notre atelier, nous étions obligés de tout reprendre à zéro », explique Patrick Del Vecchio, DSI des Taxis Bleus.
"Des PME comme la nôtre ont des salles informatiques déjà bien remplies. Le recours à des services hébergés nous évite de gérer en interne des serveurs supplémentaires" souligne Patrick Del Vecchio, DSI de la société Les taxis Bleus.
agrandir la photo

Partage d'information dans le centre d'appels

Le logiciel Sharepoint Online a été utilisé comme plate-forme d’automatisation pour le traitement de ces interventions, dont les données sont désormais accessibles en ligne. Cela améliore la qualité du service rendu aux chauffeurs. Une cinquantaine de salariés utilisent le partage de documents, depuis sa mise en service, en juillet 2010.  Le paramétrage de l’outil a été réalisé avec Proxitec.
Sharepoint assure aussi une meilleure fluidité de l’information au niveau des centres d’appels que gère en interne la société. « Nous relevons 3 à 4 % d’anomalies dans le traitement des commandes de taxis. Elles se traduisent par l'absence d'un client ou celle d'un taxi. Pour résoudre ces problèmes, les collaborateurs du centre d’appels échangent désormais instantanément des informations, ou accèdent à des consignes mises en ligne », ajoute le DSI. La migration de la messagerie électronique sur la plate-forme Exchange hébergée a été réalisée fin 2010. Elle permet aujourd’hui le partage d’agendas. Pour accéder aux différentes applications, les utilisateurs ont à leur disposition des clients riches Microsoft, ou un navigateur web. « A titre personnel, j’utilise plutôt l’accès à la messagerie en webmail, lorsque je suis à l’extérieur de l’entreprise », explique Patrick Del Vecchio.  
 
Retrouvez toute l'actualité en direct des Techdays 2011 sur notre page spéciale.

envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les bénéfices de Microsoft plombés par l'acquisition de Nokia
Satya Nadella a touché 84,3 millions de dollars cette année
Oracle OpenWorld : cloud et engineered systems, les mots-clés de l’édition 2014
01LIVE HEBDO #29 : Orange, Windows 10 et une farandole de smartphones (vidéo replay)
Windows 10 : quoi de neuf ? (vidéo)
Cegid diffuse Office 365 auprès de ses clients PME
Microsoft : pas de plan social en France
Du SaaS au IaaS : les acteurs du Cloud (re)positionnent leurs services
Econocom rachète l’hébergeur français ASP Serveur
Pannes en série pour Microsoft Azure
Exclu : la tablette Microsoft Surface Pro 3 est arrivée au labo 01net (vidéo)
Bull attend son rachat par Atos avec sérénité
Licenciements de Microsoft, coup dur pour la Finlande
Résultats : IBM négocie bien le virage du cloud
Microsoft supprime 18 000 emplois dans le monde
Que cache la restructuration massive de Microsoft ? (vidéo du jour, #01Live)
Résultats : SAP accélère sa transition vers le cloud
Microsoft supprimerait plus de 6000 emplois (MàJ)
L’essentiel du Patch Tuesday de juillet 2014
Une crise qui en cache une autre