En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le Guide de la curation (3) - Les outils

Après avoir défini les concepts et les pratiques, nous passerons en revue les plates-formes et les outils de la curation. Un marché en pleine effervescence.

laisser un avis
Dans les précédents épisodes, nous avons défini les concepts et les pratiques de la curation. Cette activité, qui devient de plus en plus populaire, a créé un véritable marché d'applications et d'outils.

Bref historique

La première génération des outils de curation date de 2004. On parle alors de newsmastering. Il y avait déjà un besoin d’agréger des news, de les filtrer, de sélectionner des éléments spécifiques et de les republier dans son canal de diffusion. C’est ce que fait mySyndicaat, une des toutes premières plates-formes de curation que Robin Good utilise toujours. Destiné aux journalistes, aux relations publiques et autres « OPML geeks » (amateurs de flux RSS), BlogBridge est essentiellement un agrégateur et organisateur de flux RSS. Sa particularité est d’être gratuit et en open source, et de fonctionner sur Windows, Mac et Linux.
Depuis, une seconde génération d’outils est apparue et se distingue surtout par la prise en compte des médias sociaux. Il y avait d’un côté les outils issus de la recherche et de l’agrégation de contenu (agrégateurs de flux RSS, social search, mashups…). De l’autre côté nous avions des outils dédiés au partage de contenu (bookmarking social, microblogging). Ces outils ont évolué ou convergé pour prendre en compte le phénomène de la curation. Certains ont rajouté une fonction de publication, d’autres se sont raccrochés aux réseaux sociaux. Certains ont découvert en cours de route qu’ils faisaient de la curation, et d’autres l'ont décrétét. A côté de ceux qui ont pris en marche le train de la curation, nous trouverons tout de même des éditeurs de véritables plates-formes prenant en charge tout le processus. 

Typologie de l'offre

C’est un marché qui foisonne : il ne se passe pas une semaine sans qu’on annonce un nouveau service. C’est également un marché qui se cherche : l’offre est très hétérogène. On y trouve des produits destinés aux entreprises et orientés knowledge management tels que Knowledge Plaza ou ConnectedN; des offres modulaires destinées aux très grands groupes (financiers, médias, recherche) telles que Factiva ; des outils destinés aux médias et éditeurs tels que Flocker.
On y trouve également des produits plutôt destinés aux individus, aux curators : orientés découverte, collecte et partage de liens tels que Kweeper, Pearltrees ; ou plutôt orientés mise en page et publication de contenu tels que Scoop.it ou Storify.
Dans ce domaine, les francophones ne sont pas à la traîne puisque Knowledge Plaza, Kweeper, Pearltrees et Scoop.it sont d’origine belge pour le premier et française pour les autres !

A lire aussi :

envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Curation: la fin du «paradigme du Powerpoint»
Pinterest : quatre astuces pour aller plus loin
Facebook ajoute une dose de curation à son réseau
Facebook : partagez une liste regroupant vos intérêts
Créer sa page d'accueil avec Netvibes
Tout savoir sur la curation et le curator
Le Guide de la curation (7) - Les perspectives
Le Guide de la curation (6) - Les cas d'usage : le marketing
Le Guide de la curation (5) - Les cas d'usage : le knowledge management
Le Guide de la curation (4) - Les cas d'usage : la veille
Le Guide de la curation (2) - Les pratiques
Le Guide de la curation (1) - Les concepts
La curation : les 10 raisons de s'y intéresser
Le curator, l’Arlésienne du web
[Vidéo] Le breton AMA, première entreprise française certifiée Google Glass
SAP gèle ses prix de maintenance jusqu'en 2020
L’appli mobile d’easyJet scanne les passeports
Augure, le moteur de recherche qui identifie les influenceurs
SAP n'est pas le premier choix de ses clients dans le cloud