En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Sept préconisations pour intégrer smartphone et tablette en entreprise

Du mode de financement à la boutique applicative… Forrester préconise aux entreprises quelques règles pour mieux gérer les mobiles de leurs salariés.

laisser un avis
agrandir la photo
La consumérisation de l'informatique a bouleversé le monde bien établi de l'équipement en mobile des salariés. Ils sont désormais légion à apporter dans l'entreprise leur propre smartphone ou tablette tactile. Ce constat conduit le cabinet Forrester, dans une analyse qui vient d'être publiée, à conseiller aux entreprises de repenser leur stratégie mobile.
Le rapport indique que les DSI devraient désigner un responsable de la mobilité et créer un grand conseil de la mobilité, afin de gérer les priorités, les stratégies, la gouvernance et l’aspect financier relatif aux applications des employés et des partenaires. Ensuite, l'argumentation des analystes se fonde sur une démarche en sept étapes, destinée aux entreprises désireuses d'ajuster leur stratégie mobile en fonction des nouveaux enjeux.

1. Segmenter les salariés pour anticiper leur besoin de mobilité

Les besoins en mobilité diffèrent selon la nature des fonctions, des statuts ou de la position hiérarchique des salariés. Seule une étude permettra de segmenter les prérequis en mobilité et les risques associés : le but étant d'aboutir à une matrice définissant les services mobiles à développer, en regard des coûts associés et de la priorité à leur accorder. Selon Forrester, une compagnie d'assurances, suite à une enquête approfondie réalisée auprès de ses employés et de ses agents commerciaux, a ainsi pris la décison de développer prioritairement une application pour tablette destinée aux personnes en contact de visu avec la clientèle.

2. Différencier les niveaux d'administraton et de sécurisation pour sa flotte de mobiles

Les analystes de Forrester préconisent de moduler la politique de supervision de sa flotte selon les applications et le risque sécuritaire propre à chaque mobile
agrandir la photo
Les analystes de Forrester préconisent aussi de moduler la politique de supervision des flottes selon les applications et le risque sécuritaire propre à chaque mobile. Les smartphones qui utiliseraient ou accèderaient à une batterie d'applications d'entreprise devrait être supervisées finement par un système global d'administration et de sécurité. A contrario, les terminaux n'ayant qu'un accès distant à la messagerie électronique pourraient ne pas l'être du tout.

3. Adopter une approche multitechnologies

Si, avec les Blackberry, le courrier électronique était la seule application utilisée, la multiplication des terminaux tactiles auprès des utilisateurs crée potentiellement un besoin pour tout type d'applications. L'étude mentionne une société d'ingénierie ayant estimé à un millier les applications susceptibles d'être adaptées à en environnement mobile. Les applications considérées comme à valeur ajoutée pour l'entreprise doivent voir leur version mobile développées nativement. D'autres peuvent juste être adaptées à un usage via un navigateur web. L'étude préconise aussi le recours à des technologie de virtualisation pour postes clients légers, afin d'adapter aux terminaux mobiles le gros des applications restantes.

4. Favoriser le développement d'applications multi-plate-formes

Dans un univers de terminaux multiples, l'entreprise devrait développer des applications fonctionnant sur différentes plates-formes mobiles. L'étude préconise de recourir à des outils de développement en HTML5 pour des sites web mobiles ou à des développements mobiles natifs pour les applications les plus importantes et les plus utilisées. Et de citer le cas de General Electric, qui a recruté une équipe de développeurs d'applications mobiles expérimentés à même de supporter plusieurs plates-formes.

5. Financer les infrastructures réseau et d'accès adaptées aux mobiles

Les analystes constatent que l'approche budgétaire annuelle ne peut financer l'évolution de l'infrastructure réseau et informatique rendue nécessaire par l'explosion des mobiles. Ces besoins de sécurisation (VPN) ou d'amélioration de la bande passante réseau disponible dans l'entreprise (Wi-Fi haut débit) devraient être financés par les métiers eux-mêmes, dans la mesure où le développement des applications mobiles les concerne au premier chef. Une entreprise interrogée par Forrester calcule le coût par utilisateur des applications mobiles et du support de l'infrastructure nécessaire, et elle facture ensuite les responsables de budgets pour chaque utilisateur bénéficiaire.

6. Adopter une politique appropriée de financement du mobile

Déjà 51% de Nord-Américains et 36% d'Européens professionnels de l’information paient pour tout ou partie de leur facture (étude Forrester 2010)
agrandir la photo
Avant de mettre en place une politique de financement de l'équipement en mobile de leur salariés, Forrester préconise aux entreprises de répondre à trois séries de questions.
La première a trait au périmètre des salariés et des services mobiles concernés : qui devrait bénéficier d'un remboursement partiel, total, et pour quels types de services (téléphone, e-mails) ? L'étude de segmentation de la population concernée par la mobilité préconisée au point numéro deux, peut fournir un certain nombre de réponses.
La deuxième série de questions porte sur le budget concerné par ce financement. Il est recommandé d'autoriser les managers et les responsables opérationnels à rembourser les dépenses de mobiles des salariés placés sous leur responsabilité.
La troisième série de questions concerne la fiscalité, pour l'entreprise et pour le salarié, liée au mode de financement à adopter (mobile acheté par l'entreprise, remboursement en note de frais, bon d'achat). Les services juridiques peuvent fournir d'utiles conseils sur le financement à adopter préservant les intérêts de l'entreprise et du salarié-contribuable.

7. Prévoir la mise en place d'une boutique d'applications en ligne

Le futur de la fourniture d'applications mobiles en entreprise existe déjà. C'est la boutique applicative pour les salariés, estime l'étude. Certaines entreprises ont déjà opté pour le développement de portails d'applications téléchargeables en ligne par leurs employés (c'est le cas de Cisco). Des éditeurs, comme MobileIron ou Zenprise, fournissent des outils pour créer des boutiques d'applications pour entreprise (même Apple). L'étude souligne toutefois les contours encore flous des prérequis propres à une boutique applicative d'entreprise..

Trois catégories de population à satisfaire

• Les salariés, qui souhaitent apporter leurs outils personnels au bureau et disposer d’applications professionnelles sur ces terminaux. Le succès des tablettes iPad et la qualité de leur interface utilisateur font qu'une partie des salariés va vouloir les utiliser à la place des ordinateurs de l'entreprise et ce pour tout type d'applications.

• Les clients qui sont déjà des consommateurs de services en multicanal : 27 % des Américains utilisent le web et le mobile pour interagir avec les entreprises. Ce pourcentage augmente au rythme des achats de smartphones et de tablettes.

• Les partenaires, qui seront ravis si l'entreprise est capable de proposer un catalogue de produits, un planning de maintenance, ou des projets sur tablettes ou smartphones. Face à la diversité du marché des smartphones et des tablettes, ces applications devront être adaptées selon les préférences des partenaires.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
01netTV raconte... Windows (vidéo)
Comparatif permanent du 01Lab : les smartphones à petit prix
Mobilité : SAP lance un app store d’entreprise
Le Responsive Design est mauvais pour le SEO
Test du PNY Wireless Media Reader : le serveur à emporter en vacances (vidéo)
JTech 194 : LG G Watch, Top 5 des smartphones haut de gamme, OnePlus One (vidéo)
Le Top 5 des smartphones haut de gamme (vidéo du jour)
Roi du smartphone, Samsung voit pourtant son bénéfice plonger
Phone Apps #60 : Facebook dégaine son appli anti-Snapchat (vidéo)
Test du SoshPhone 4G : le low cost aux grandes performances (vidéo)
Phone Apps #59 : éclairez votre maison au rythme de la Coupe du Monde (vidéo)
Adaptive Design et Responsive Design ne sont pas similaires
Quels sont les 5 meilleurs photophones du moment ? (vidéo du jour)
La région parisienne, terre d'élection des datacenters
Galaxy S5 à 150 Euros, gare à l'arnaque ! (vidéo du jour)
Phone Apps 56 : le Facebook des animaux arrive enfin (vidéo)
Phone Apps 55 : Ne ratez aucune info de la Coupe du Monde de Football 2014
Sony Xperia Z3 : le smartphone le plus fin du marché ?
JTech 187 : LG G3, Huawei Ascend P7, Home by SFR (vidéo)
Phone Apps 54 : des apps de réalité augmentée utiles et bluffantes