En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La justice convoque Bill Gates seize ans après

Le procès que Novell avait intenté à Microsoft, pour concurrence déloyale sur les traitements de texte en 1995, rebondit.

laisser un avis
Seize ans après les faits, Bill Gates témoigne pour la première fois devant la justice, à propos d’une machination qu’il est accusé d’avoir orchestrée contre Novell au lancement de Windows 95. Novell reproche au patron de Microsoft d’avoir tout fait pour contrecarrer la commercialisation du traitement de texte Wordperfect 7 pour Windows 95, au profit d’Office 95, la suite bureautique de Microsoft.
Notamment, Microsoft aurait refusé que Novell appose le logo « Designed for Windows 95 » sur les boîtes de son produit. Il n’aurait pas donné à son concurrent toutes les clés pour adapter Wordperfect au nouveau système Windows 95 tout graphique. Et, pire, Microsoft aurait consenti des rabais sur le prix des licences Windows à tous les fabricants de PC qui acceptaient de fournir gratuitement le traitement de texte Microsoft Word for Windows.

Un procès pour la jurisprudence et l’argent

Bogué, inadapté, sorti avec un an et demi de retard, Wordperfect périclitera et sera revendu à Corel, causant une perte d’un milliard de dollars à Novell. C’est ce milliard que Novell espère récupérer en dommages et intérêts, depuis 2004. De la disculpation à l’appel, le procès, traité par une cour fédérale, a depuis rebondi d’Etat en Etat. Ce n’est que cette semaine que le juge chargé de l’affaire a décidé de faire témoigner Bill Gates, à l’époque des faits PDG de Microsoft et aujourd’hui simple président du conseil d’administration.
Si tous les observateurs s’accordent à dire qu’aucune issue ne permettra de relancer la carrière de Wordperfect, la conclusion de ce procès devrait néanmoins avoir le mérite de clarifier les droits et les devoirs d’un leader technologique envers ses challengers.
Pour sa part, Novell ne semble concerné que par l’aspect financier de l’affaire. L’éditeur avait racheté Wordperfect en 1994, manifestement pour profiter de l’élan de Windows 95. Puis il l’avait revendu à Corel au bout d’à peine deux ans, dès qu’il identifia l’échec inéluctable de son produit.
envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
3 raisons d'acheter Surface 3... ou pas (vidéo)
Microsoft Build 2015 : le debrief des annonces (vidéo)
JTech 227 : Google Fi, Surface 3, Xperia Z4, smartphones autonomes, Star Wars Celebration, PC Thomson (vidéo)
Microsoft : "la Surface 3 est d'abord une tablette" (vidéo)
Coup d'oeil sur la tablette Surface 3 de Microsoft en avant-première (vidéo)
JTech 225 : Apple Watch, Surface 3, lumia 640 et 640 XL, Garmin Fénix 3, Zenfone 2 (vidéo)
Présentation des nouveaux Lumia 640 et 640 XL (vidéo)
La nouvelle Surface 3 de Microsoft enfin dévoilée (vidéo)
Spartan : quelles sont les 3 innovations majeures ?
Microsoft Wireless Display Adapter : une concurrente de Chromecast pratique et bien trop chère
MWC 2015 : Microsoft dévoile les Lumia 640 et 640 XL (vidéo)
Comment Windows va envahir tous les écrans : Marc Jalabert invité du Grand Talk (vidéo)
Microsoft s’achète un agenda pour 100 millions de dollars
Communication : Microsoft profite du Super Bowl pour changer d’image
JTech 215 : Windows 10, Box Miami, ultrabook, hoverboard (vidéo)
Voici à quoi ressemble vraiment Windows 10 (vidéo du jour)
Microsoft progresse dans le cloud et le hardware mais Windows déçoit
iOS 8 : Apple développerait Aperçu et TextEdit sur iOS pour renforcer iCloud
La suite bureautique Quickoffice de Google, gratuite sur Android et iOS