En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La justice convoque Bill Gates seize ans après

Le procès que Novell avait intenté à Microsoft, pour concurrence déloyale sur les traitements de texte en 1995, rebondit.

laisser un avis
Seize ans après les faits, Bill Gates témoigne pour la première fois devant la justice, à propos d’une machination qu’il est accusé d’avoir orchestrée contre Novell au lancement de Windows 95. Novell reproche au patron de Microsoft d’avoir tout fait pour contrecarrer la commercialisation du traitement de texte Wordperfect 7 pour Windows 95, au profit d’Office 95, la suite bureautique de Microsoft.
Notamment, Microsoft aurait refusé que Novell appose le logo « Designed for Windows 95 » sur les boîtes de son produit. Il n’aurait pas donné à son concurrent toutes les clés pour adapter Wordperfect au nouveau système Windows 95 tout graphique. Et, pire, Microsoft aurait consenti des rabais sur le prix des licences Windows à tous les fabricants de PC qui acceptaient de fournir gratuitement le traitement de texte Microsoft Word for Windows.

Un procès pour la jurisprudence et l’argent

Bogué, inadapté, sorti avec un an et demi de retard, Wordperfect périclitera et sera revendu à Corel, causant une perte d’un milliard de dollars à Novell. C’est ce milliard que Novell espère récupérer en dommages et intérêts, depuis 2004. De la disculpation à l’appel, le procès, traité par une cour fédérale, a depuis rebondi d’Etat en Etat. Ce n’est que cette semaine que le juge chargé de l’affaire a décidé de faire témoigner Bill Gates, à l’époque des faits PDG de Microsoft et aujourd’hui simple président du conseil d’administration.
Si tous les observateurs s’accordent à dire qu’aucune issue ne permettra de relancer la carrière de Wordperfect, la conclusion de ce procès devrait néanmoins avoir le mérite de clarifier les droits et les devoirs d’un leader technologique envers ses challengers.
Pour sa part, Novell ne semble concerné que par l’aspect financier de l’affaire. L’éditeur avait racheté Wordperfect en 1994, manifestement pour profiter de l’élan de Windows 95. Puis il l’avait revendu à Corel au bout d’à peine deux ans, dès qu’il identifia l’échec inéluctable de son produit.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Arrêt de Windows XP : nos conseils pour survivre (vidéo)
Fin du support de XP : la Saint Hacker tombera-t-elle un 8 avril ?
Build 2014 : Windows part à l’assaut des objets connectés
Office sur iPad : premier contact en images
DirectX 12, Microsoft promet des jeux mieux optimisés sur PC, smartphone et Xbox One
Ventes de PS4 et Xbox One, la console de Microsoft rattrape presque son retard
Microsoft confirme un nouvel Office pour Mac cette année
Marc Fiorentino : "Les valeurs technologiques américaines n'ont jamais connu une telle flambée"
Microsoft pourrait bientôt pousser son Xbox Live sur iOS et Android
Cortana, le futur assistant de Windows Phone, se montre en vidéo
PlayStation 4 : Sony écoule plus de 6 millions de consoles dans le monde
Microsoft : Cortana, le nouvel assistant personnel de Windows Phone, se précise
Microsoft : deux dirigeants sur le départ, un ex-conseiller des Clinton promu
01 Replay : Les nouveaux métiers des applications mobiles
JTECH 173 : voiture connectée, Intel Edison, le futur de Windows 8
Microsoft : Cortana, le concurrent de Siri, sera intégré à Windows Phone 8.1
Microsoft ajoute la veille des réseaux sociaux à Dynamics CRM
Microsoft : OneDrive remplace SkyDrive et propose de nouveaux services
La suite bureautique Quickoffice de Google, gratuite sur Android et iOS