En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La justice convoque Bill Gates seize ans après

Le procès que Novell avait intenté à Microsoft, pour concurrence déloyale sur les traitements de texte en 1995, rebondit.

laisser un avis
Seize ans après les faits, Bill Gates témoigne pour la première fois devant la justice, à propos d’une machination qu’il est accusé d’avoir orchestrée contre Novell au lancement de Windows 95. Novell reproche au patron de Microsoft d’avoir tout fait pour contrecarrer la commercialisation du traitement de texte Wordperfect 7 pour Windows 95, au profit d’Office 95, la suite bureautique de Microsoft.
Notamment, Microsoft aurait refusé que Novell appose le logo « Designed for Windows 95 » sur les boîtes de son produit. Il n’aurait pas donné à son concurrent toutes les clés pour adapter Wordperfect au nouveau système Windows 95 tout graphique. Et, pire, Microsoft aurait consenti des rabais sur le prix des licences Windows à tous les fabricants de PC qui acceptaient de fournir gratuitement le traitement de texte Microsoft Word for Windows.

Un procès pour la jurisprudence et l’argent

Bogué, inadapté, sorti avec un an et demi de retard, Wordperfect périclitera et sera revendu à Corel, causant une perte d’un milliard de dollars à Novell. C’est ce milliard que Novell espère récupérer en dommages et intérêts, depuis 2004. De la disculpation à l’appel, le procès, traité par une cour fédérale, a depuis rebondi d’Etat en Etat. Ce n’est que cette semaine que le juge chargé de l’affaire a décidé de faire témoigner Bill Gates, à l’époque des faits PDG de Microsoft et aujourd’hui simple président du conseil d’administration.
Si tous les observateurs s’accordent à dire qu’aucune issue ne permettra de relancer la carrière de Wordperfect, la conclusion de ce procès devrait néanmoins avoir le mérite de clarifier les droits et les devoirs d’un leader technologique envers ses challengers.
Pour sa part, Novell ne semble concerné que par l’aspect financier de l’affaire. L’éditeur avait racheté Wordperfect en 1994, manifestement pour profiter de l’élan de Windows 95. Puis il l’avait revendu à Corel au bout d’à peine deux ans, dès qu’il identifia l’échec inéluctable de son produit.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Satya Nadella a touché 84,3 millions de dollars cette année
01LIVE HEBDO #29 : Orange, Windows 10 et une farandole de smartphones (vidéo replay)
Windows 10 : quoi de neuf ? (vidéo)
Cegid diffuse Office 365 auprès de ses clients PME
Microsoft : pas de plan social en France
Exclu : la tablette Microsoft Surface Pro 3 est arrivée au labo 01net (vidéo)
Les bénéfices de Microsoft plombés par l'acquisition de Nokia
Licenciements de Microsoft, coup dur pour la Finlande
Microsoft supprime 18 000 emplois dans le monde
Que cache la restructuration massive de Microsoft ? (vidéo du jour, #01Live)
Microsoft supprimerait plus de 6000 emplois (MàJ)
L’essentiel du Patch Tuesday de juillet 2014
Les nouveautés Xbox One, PS4 et WII U présentées à l'IDEF (vidéo du jour)
E3 2014 : best of des nouveautés (vidéo du jour)
Guerre des brevets, les patrons d’Apple et Samsung vont tenter une médiation
La suite bureautique Quickoffice de Google, gratuite sur Android et iOS
Traitement de texte nouvelle génération, Quip est enfin disponible en français
Etats-Unis : Microsoft au cœur d’une enquête pour corruption
Open Office : la suite bureautique gratuite version 4.0 est disponible