En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un cloud pour affranchir les bases de données du Patriot Act américain

Severalines et City Network lancent un service de base de données dans le cloud, dont l'infrastructure est basée en Europe.

laisser un avis
Les entreprises françaises qui souhaitent déposer leurs bases de données dans le cloud et, surtout, pouvoir les gérer de façon automatisée (déploiement, redondance et évolution) peuvent désormais le faire sur une infrastructure composée de datacenters basés en Europe. Le Suédois City Network lance ce service. Baptisée City Cloud Database Service, cette offre est une alternative aux solutions proposées par les fournisseurs américains Google, Microsoft ou Amazon.
Ces derniers sont en effet soumis au Patriot Act. La dernière version de cette loi permet aux autorités américaines d’accéder aux données stockées (d’entreprises éventuellement françaises) dans les datacenters d’opérateurs de cloud américains, même si leurs infrastructures ne sont pas localisées aux Etats-Unis. « C’est un frein majeur à l’adoption du cloud pour beaucoup d’entreprises européennes », explique Vinay Joosery, PDG de Severalnines, éditeur de Datacloud, une solution d’automatisation et de gestion de plate-forme pour base de données dans le cloud.

Réduire de 80% les coûts de déploiement et de gestion

City Cloud Database Service permet aux entreprises, depuis une interface web, de piloter leurs bases de données : visibilité sur les performances, ajout d’instances, importation et exportation de données, etc. Les sauvegardes, la gestion des correctifs ou encore des réplications sont automatisées.
« La base de données dans le cloud permet aux entreprises d’économiser 80 % des coûts de déploiement et de gestion », explique Vinay Joosery. Un argument de poids quand on sait que « la gestion d’une base de données coûte quatre fois le prix de son acquisition sur trois ans », ajoute-t-il.

envoyer
par mail
imprimer
l'article


Avis d'experts

Guerre contre les cyber-escrocs qui envahissent la publicité en ligne
Guerre contre les cyber-escrocs qui envahissent la publicité en ligne
Ari Levenfeld, directeur en charge de la confidentialité et de la qualité des inventaires, Rocket Fuel Inc
Plongée au coeur d'une cyberattaque
Plongée au coeur d'une cyberattaque
Nicolas Leseur, chef de produit et innovation sécurité, virtualisation, stockage chez Telindus France
Ebola et les réseaux sociaux
Ebola et les réseaux sociaux
Hervé Kabla, directeur de BeAngels et co-fondateur de Media Aces
Cas GoPro : ignorer les rumeurs est une erreur majeure
Cas GoPro : ignorer les rumeurs est une erreur majeure
Florian Silnicki, expert en stratégies de communication, et Sébastien Chenu, consultant en communication politique
+ toutes les avis d'experts

Offres
d'emploi

  + toutes les offres d'emploi

Derniers
tweets

Newsletter 01Business