En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les ventes de serveurs Oracle s’écroulent

Au dernier trimestre, la division matérielle d’Oracle affiche une baisse de 14% de son chiffre d’affaires.

laisser un avis
La partie matérielle d’Oracle – les serveurs Sun – se vend moins bien qu’il y a un an. A l’occasion de ses derniers résultats trimestriels, Oracle annonce les chiffres de 2 milliards de dollars pour ses logiciels (+2%), de 4 milliards de dollars pour ses services (+9%) et de 953 millions de dollars pour ses serveurs, soit une baisse de 14% du chiffre d’affaires par rapport au dernier trimestre de 2010. Le PDG Larry Ellison avance une volonté de délaisser le tout-venant des ordinateurs pour se concentrer sur des configurations ultra haut de gamme et ultra-spécifiques.
A raison, selon lui, puisque ses supers ordinateurs Exadata (pour exécuter des bases de données) et ExaLogic (pour héberger un cloud d’applications Java) auraient vu, eux, leurs ventes plus que doubler en un an ! Une aubaine quand on sait que chaque configuration coûte plusieurs centaines de milliers, voire plusieurs millions de dollars.
Sauf quand on regarde les chiffres de plus près : tout cumulé, il s’est vendu environ 200 Exadata et ExaLogic ce trimestre, contre moins d’une centaine il y a un an. On se demande d’ailleurs si Oracle n’en aurait même pas vendu un peu plus s’il était parvenu à doter l’Exalogic de la mise à jour matérielle annoncée en décembre 2010. Il était alors question de remplacer les processeurs x86 génériques de ces machines par des puces Sparc T3 – ou Sparc T4, depuis le temps - héritées de Sun.
envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Oracle persiste à construire des serveurs dédiés
Oracle voulait racheter RIM ou Palm
Oracle OpenWorld 2011 : Larry Ellison développe sa stratégie d'appliances
Oracle Open World 2010 : Oracle rassure la communauté Sparc
Les professionnels de l’IT réclament des formations Cloud
Comment le numérique transforme les métiers et l’organisation des entreprises
L’impact de la transformation numérique sur nos carrières
Les meilleurs logiciels gratuits et indispensables pour Mac
Google lance un service de stockage low cost pour données peu utilisées
Ericsson et Intel nouveaux partenaires dans le cloud
Banco Santander envisage de se lancer dans le cloud
Avec Cisco, clouds de tous les pays, unissez-vous !
Les meilleurs logiciels gratuits et indispensables pour Windows
"Bonjour Cortana, chante-moi une chanson" (vidéo du jour)
L’informatique de demain sera hybride ou ne sera pas !
Numergy et Cloudwatt lancent leur cloud pour les professionnels de la santé
Oracle OpenWorld : cloud et engineered systems, les mots-clés de l’édition 2014
Du SaaS au IaaS : les acteurs du Cloud (re)positionnent leurs services
Econocom rachète l’hébergeur français ASP Serveur