En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les ventes de serveurs Oracle s’écroulent

Au dernier trimestre, la division matérielle d’Oracle affiche une baisse de 14% de son chiffre d’affaires.

laisser un avis
La partie matérielle d’Oracle – les serveurs Sun – se vend moins bien qu’il y a un an. A l’occasion de ses derniers résultats trimestriels, Oracle annonce les chiffres de 2 milliards de dollars pour ses logiciels (+2%), de 4 milliards de dollars pour ses services (+9%) et de 953 millions de dollars pour ses serveurs, soit une baisse de 14% du chiffre d’affaires par rapport au dernier trimestre de 2010. Le PDG Larry Ellison avance une volonté de délaisser le tout-venant des ordinateurs pour se concentrer sur des configurations ultra haut de gamme et ultra-spécifiques.
A raison, selon lui, puisque ses supers ordinateurs Exadata (pour exécuter des bases de données) et ExaLogic (pour héberger un cloud d’applications Java) auraient vu, eux, leurs ventes plus que doubler en un an ! Une aubaine quand on sait que chaque configuration coûte plusieurs centaines de milliers, voire plusieurs millions de dollars.
Sauf quand on regarde les chiffres de plus près : tout cumulé, il s’est vendu environ 200 Exadata et ExaLogic ce trimestre, contre moins d’une centaine il y a un an. On se demande d’ailleurs si Oracle n’en aurait même pas vendu un peu plus s’il était parvenu à doter l’Exalogic de la mise à jour matérielle annoncée en décembre 2010. Il était alors question de remplacer les processeurs x86 génériques de ces machines par des puces Sparc T3 – ou Sparc T4, depuis le temps - héritées de Sun.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Oracle persiste à construire des serveurs dédiés
Oracle voulait racheter RIM ou Palm
Oracle OpenWorld 2011 : Larry Ellison développe sa stratégie d'appliances
Oracle Open World 2010 : Oracle rassure la communauté Sparc
Les bénéfices de Microsoft plombés par l'acquisition de Nokia
Résultats : IBM négocie bien le virage du cloud
Résultats : SAP accélère sa transition vers le cloud
Une crise qui en cache une autre
Atos remporte le contrat d’infogérance globale de RTE
Réussir la mise en application du plan cloud
L’entreprise, invitée surprise de la conférence Google I/O
Les dix propositions du plan cloud de Thierry Breton et Octave Klaba
Etes-vous prêt pour le S.M.A.C. ?
Microsoft rachète GreenButton, un spécialiste de l’infrastructure cloud
Cisco investira un milliard de dollars dans le cloud d’ici deux ans
Steria rachète Beamap, une société de conseil en cloud
PlayStation Now : Sony pourrait proposer la location de jeux dans le cloud
Cloudbees lève 11 millions de dollars
Cloudwatt cible les PME avec une offre de cloud hybride