En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La fonction de responsable SIRH enfin reconnue dans l'entreprise

Entre DSI et DRH, la fonction de responsable SIRH (Système d'information de gestion des ressources humaines) ne cesse de se complexifier. Mais ses différentes missions se structurent au sien des entreprises.

laisser un avis
Selon les résultats de l’enquête menée par l’Observatoire SIRH, la fonction de responsable ou directeur SIRH gagne peu à peu ses lettres de noblesses. Parmi les sondés, 75 % jugent aujourd’hui leur fonction comprise au sein de l’entreprise, alors qu’un quart des répondants estime qu’elle reste floue. Rattaché à la DRH et à la DSI, le responsable SIRH occupe une fonction transverse qui exige des compétences métier et une expérience en pilotage de projets. Contrainte par des changements métier (décentralisation, fusion, etc.) et des évolutions réglementaires (DIF, DADS-U, TEPA, N4DS, etc.) cette fonction, en perpétuelle évolution, ne cesse de se complexifier.

Des missions de plus en plus étendues

Les projets de SIRH recouvrent la gestion de la paie, le recrutement, la mobilité, la gestion des talents, la gestion des congés, les notes de frais ou encore la formation. Le responsable ou directeur SIRH doit être force de proposition sur tous ces aspects, et sponsor des projets SIRH. Il doit faire de la veille permanente pour améliorer les processus de gestion des RH et assurer la mission de support et de conseil auprès des instances RH.
Quelle que soit la taille de l’entreprise, le responsable SIRH intervient auprès d’un grand nombre d’utilisateurs dans l’entreprise (une moyenne de 500 personnes selon l’étude) et encadre généralement une équipe de 7 personnes. Parmi les répondants, 70 % ont accédé à ce poste après onze ans d’expérience professionnelle, au cours desquelles ils ont acquis la maîtrise d’un ERP, de plusieurs produits RH et une expertise fonctionnelle. Seuls 26 % ont accédé à ce poste avec au maximum cinq ans d’ancienneté dans la fonction.

De qui dépendent-ils ?

Dans plus de 60 % des cas, leur fonction dépend des RH, 16 % dépendent de la DSI et 12 % d’une direction des SIRH. Historiquement les problématiques SIRH étaient gérées par la DSI, mais la DRH a progressivement repris les projets de transformation des processus. Cette réalité témoigne du caractère hybride de la fonction qui se positionne entre deux activités bien distinctes : les systèmes d'information et les RH. Une transversalité à l’originie de ce flou qui entoure la fonction.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Un SIRH pour quoi faire ?
Trois salons pour les RH
Les SIRH bouleversent les habitudes des PME
Solutions RH : partenariat entre TalentSoft et CrossKnowledge
Jean Focheux (Roche) met l'informatique au service des ressources humaines
Sigma-RH met la géolocalisation au service des RH
Mc2i va rendre le système d’information RH de GRT Gaz autonome
Entretiens individuels : passez au numérique !
Air Liquide migre son système d’information RH dans un cloud privé
Pluie d’annonces chez les éditeurs de logiciels RH
Le Cercle SIRH devient la première association des responsables SIRH en France
Trophées SIRH : quand ressources humaines rime avec innovation
Les soldes des militaires toujours bloquées dans le logiciel de paie
Outils de recrutement : les grandes tendances 2012
Toujours des bogues dans le logiciel de paie des militaires
Quel salaire attendre dans les fonctions liées au SIRH ?
Chez l'e-commerçant Zalando, les magasiniers parcourent 20 km par jour
Télécoms : l'effectif des 5 principaux opérateurs a reculé en 2013
Des salariés d’Amazon de nouveau en grève en Allemagne pour leurs salaires
Salesforce se construit un siège social pharaonique à San Francisco