En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

« Le jour où je me suis déconnecté »

Addict aux réseaux sociaux, aux e-mails, à son blog… Thierry Crouzet a fait, il y a un an, un « burn out numérique ». Pour sauver sa famille et se sauver lui-même, cet ancien ingénieur en SSII décide alors de se « débrancher ».

laisser un avis
31 mars 2011. Thierry Crouzet, écrivain blogueur, fondateur du magazine PC Expert, tente une expérience inédite. Sur son blog, il écrit : « C’est le dernier billet que je publie pour les neuf mois qui arrivent. Je me débranche après propulsion. Mon expérience de déconnexion commence maintenant. »
Janvier 2012. Cet ancien ingénieur de SSII a tenu parole. Paru chez Fayard, son livre décrit ce parcours initiatique. Au fil des mois, ce languedocien raconte, avec l’accent du midi, son « burn out numérique », son sevrage puis son retour à la vraie vie. IRL (In Real Life). Il parle de cette nuit de la Saint-Valentin qu’il a passé à l’hôpital. Après sept ans de blogging compulsif, son corps a lâché. Il pense faire un infarctus. Le médecin diagnostique une crise d’angoisse. Notre cyberaddict prend conscience de son état quand il se surprend… à vouloir tweeter l’événement !

Prisonnier du temps réel

« Pour exister sur internet, développer sa communauté, il faut être en ligne tout le temps. Cela a fini par me consumer », estime Thierry Crouzet. Une suractivité permanente, sept jours sur sept, incompatible avec d’autres activités. « Je n’étais plus capable de lire un livre du début à la fin. » Ce piège finit par mettre à mal sa vie familiale, mais aussi sa santé psychologique.
Depuis la sortie de son livre, les témoignages d’hyperconnectés (réunis sur une page Facebook) affluent. Loïc Le Meur se verrait bien se mettre aussi au vert. Docteur es personnal branding, Fadhila Brahimi préconise, elle, des pauses numériques. Thierry Crouzet se dit privilégié. Sa situation d’auteur lui a permis de réaliser ce sevrage radical, du jour au lendemain. « J’ai voulu voir à quel point j’étais dépendant en me prenant comme cobaye. » Pour ne pas être influencé, il ne se documente pas sur les effets du technostress et les cyberaddictions.
Pour autant, il doute que le net génère des addictions à l’instar des jeux vidéos. « Je n’ai pas ressenti de manque physique, juste une grande vacuité, puisque internet  était devenu mon activité principale. » Pour les réseaux sociaux, il pense en revanche qu’ils induisent une dépendance, « mais le phénomène est encore trop récent pour en être sûr. »

Revenir à l’ère prénumérique

A la reprise de son blog, il s’est surpris à ne ressentir aucune envie. « J’étais sorti du rythme du web. Je ne voulais plus faire le malin pour accroître mon influence et gagner des points sur Klout ou ebuzzing. Je trouvais cela médiocre. D’autant que les billets les plus rapides à faire sont souvent les plus lus. Il est facile de glisser vers le populisme. »
Depuis il a pris ces distances avec le web. « J’ai une position plus adulte, plus mature. » A l’avenir, Thierry Crouzet entend faire des retraites régulières. « Je vais me dégager du temps pour revenir dans le prénumérique, pour lire des textes longs et les réintroduire sur nos supports contemporains.  » Il se voit en passeur entre les deux mondes.
L’addiction à internet sur Europe1.fr
William Lowenstein et Thierry Crouzet témoignent des dangers de l'addiction à internet au micro de Bruce Toussaint.

L’addiction à Internet par Europe1fr

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Mobilité : comment exploiter les files d’attente pour chercher un emploi
Siemens céderait son activité d’informatique hospitalière
L’informatique pourrait créer jusqu’à 110 000 emplois d’ici 2022
Deux "jobs en or" recherchés par les entreprises en 2015
JTech 186 : Surface Pro 3, l’e-santé, les localisateurs, les labos Intel
Marisol Touraine veut relancer le dossier médical personnalisé
MedPi 2014 : les objets connectés prennent soin de votre santé (vidéo du jour)
Moins d’un informaticien sur deux s’estime reconnu par son employeur
L’appli mobile qui défend l’emploi en France
Ne perdez pas votre temps à répondre à une offre d’emploi bidon !
Le suicide d'un technicien travaillant pour Euriware reconnu comme "accident du travail"
Emploi d’avenir : un décret élargit le contrat aux jeunes diplômés qualifiés
Gap recrute sur Facebook
Laurent Solly (Facebook) : « La force de frappe de Facebook au service de l’emploi »
Facebook propose de centraliser les offres d’emploi des PME
Ingénieur développeur : une double compétence génératrice de success story
Le monopole de Google détruit jusqu'à 12 000 emplois en France
Epargné par de nouvelles coupes, HP France veut se relancer
Pour Michel Sapin, le numérique doit contribuer à inverser la courbe du chômage