En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Réseaux sociaux d’entreprise : la stratégie ou le résultat ?

Si les réseaux sociaux d’entreprise ne connaissent pas le succès attendu, les sociétés sont à la recherche de solutions collaboratives mais sous une forme très opérationnelle.

laisser un avis
agrandir la photo
Ce titre Churchillien  est le reflet de la situation actuelle : les réseaux sociaux d’entreprise évoluent vers le pragmatisme. Les technologies orientées travail collaboratif et intelligence collaborative sont un des éléments dans la chaîne de valeurs de l’entreprise, et certaines sociétés n’hésitent pas à investir pour déployer des infrastructures et des plates-formes proposant à leurs collaborateurs des espaces de partage et d’échanges, comme les intranets.

Des mises en production ralenties par des problèmes organisationnels

Pour autant, les réseaux sociaux d’entreprise, annoncés à grand renfort de marketing depuis quelques années, ne semblent pas connaître le succès que l’on pouvait attendre. L’analyse du dossier d’introduction en Bourse du leader du secteur Jive Software est à ce titre terriblement éloquente : les dépenses de marketing représentent, selon les années, de 50 à 70 % du chiffre d’affaires de l’éditeur. Sur le terrain, les projets lancés à l’initiative des grands comptes ont souvent été freinés par des mises en production difficiles, qui s’expliquent par des raisons plus organisationnelles que techniques. La mise en place d'un réseau social d’entreprise nécessite un travail de fond important, souvent sous-estimé par les entreprises.
Un autre point bloquant est le périmètre des projets. Le nombre des acteurs et des décideurs impactés complique le recueil des besoins et l’exercice de cadrage du projet, même quand il est sponsorisé en plus haut lieu. Cela aboutit à une vision confuse et multiple des besoins à satisfaire, mais conduit aussi à multiplier les reports de projets. Dans les cas où la pression est forte, certains en arrivent à choisir des solutions trop complexes, à l’opposé de ce que l’expérience utilisateur devrait être. Cette conjugaison de facteurs a fortement contribué à freiner les initiatives.

Victoire du pragmatisme

Néanmoins, nous ne pouvons pas parler de bulle « RSE ». Le marché reste demandeur de ce type de solutions, mais sous une forme plus opérationnelle, gage de bénéfices lorsque le réalisme l’emporte.
Selon la dernière étude de l’Observatoire de l’intranet, la collaboration numérique est bien installée : présence d’espaces collaboratifs dans 60 % des intranets (+10 % par rapport à 2010). Cette mutation s’explique en partie par l’évolution des solutions du marché vers la résolution de besoins opérationnels. Le pragmatisme semble donc l'emporter sur un marché longtemps dominé par les considérations idéologiques, notamment grâce aux demandes des PME qui expriment de nouvelles attentes.

Alexandre Mermod

Diplômé de l’Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne, Alex Mermod a longtemps évolué dans des entreprises du secteur des hautes technologies (Sun Microsystems, BMC Software, Bee Ware, etc.). Il a ensuite créé Calinda Software qui propose des logiciels d’intelligence collective et RSE, nouant un partenariat avec Microsoft pour en doter la plate-forme Sharepoint.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
A quoi sert vraiment un réseau social d’entreprise ?
Collaboration : les 3 familles d’organisation
Mille Chercheurs Entreprennent
L’esprit d’entreprise est l’affaire de tous
Les 5 raisons d’être d’un manager
Le RSE : un lanceur d’alerte en entreprise ?
Un drôle de Prism sur l’économie numérique !
L’information, bien immatériel de l’entreprise
Réseau social d’entreprise : le rôle clé des managers
Small is beautiful : le prochain Graal collaboratif?
Dailymotion : comment développer les pépites françaises du numérique?
L’e-mail est mort… vive l’e-mail social !
Nouveaux pouvoirs et modes de travail pour l’entreprise collaborative
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France (3)
Les réseaux sociaux d'entreprise : une aide à la recherche d'expertise
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France (2)
Le collaboratif n’existe pas
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France
M. Peillon : autorisez le copier-coller à l'école !