En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La portabilité du numéro fixe, c'est possible

laisser un avis
L'opérateur Alphalink devient opérateur d'alimentation de l'APNF (Association de portabilité des numéros fixes). Depuis 2006, un décret permet aux abonnés de garder leur numéro géographique lorsqu'ils changent d'opérateur. Actuellement, un an après son lancement, l'APNF compte 45 adhérents (dont Orange France Télécom, SFR, Colt, Completel, Free, Prosodie, etc.) et seulement trois opérateurs techniques d'alimentation (Opta), dont fait désormais partie Alphalink. Ce sont ces derniers qui réalisent les déclarations de portabilité pour l'ensemble des opérateurs français.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Iliad : l'activité ADSL se porte toujours bien et finance le mobile
Le délai de portabilité du numéro mobile réduit à 3 jours
L'illimité vers les mobiles débarque dans les entreprises
Les mobiles distancent inexorablement les services fixes
Internet par satellite et Femtocell 3G au menu de SFR
Les Français moins bavards au téléphone, mais plus accro aux SMS
Power.com s'attaque à la base d'utilisateurs de Facebook
Bruxelles veut la portabilité du numéro en un jour
Le rapport Lamy veut réaffecter des fréquences au haut débit en Europe
T-Mobile : Iliad améliore son offre pour se lancer à l’assaut des États-Unis
Bouygues Telecom enterre la hache de guerre avec Free et SFR
Après les critiques de Huawei, Samsung se fait l'avocat de Tizen OS
Fire phone : Amazon n’en aurait vendu que 35 000 !
HP et Avaya vont développer des offres cloud de centres d'appel
Gemalto va fournir des services sans contact au japonais NTT Docomo
Vinci se renforce dans les infrastructures télécoms en rachetant Imtech ICT
Galileo : l'enquête sur le raté du GPS européen est lancée
Pour racheter T-Mobile US, Xavier Niel pourrait s’allier à Google ou Facebook
BlackBerry mise sur les objets connectés et l’embarqué pour rebondir