En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Quatre scénarios d'utilisation du QR code en entreprise

L'étiquette à petit damier noir et blanc envahit discrètement notre quotidien : journaux, publicité, etc. Comment en tirer parti ?

laisser un avis
Le code à deux dimensions ou QR Code (Quick Response Code) peut être lu directement par le capteur photo d'un smartphone via l'application de lecture dédiée qui aura été préalablement téléchargée. Cet ensemble fait ensuite le relais via internet vers un un site web ou un texte qui s'affiche sur l'écran. Pour les entreprises, cette étiquette se présente comme un outil marketing qui rend les objets « intelligents » en liant le produit physique à son environnement « virtuel ».
 
 

1. Renforcer la promotion de la marque avec des conseils produit

Certains produits se vendent mieux lorsqu'ils sont accompagnés de conseils et tutoriaux demandés par les clients. Une marque peut avoir intérêt à faire le lien avec son propre site où ses clients ou prospects trouveront ce qu'ils recherchent. Ce peut être le cas, notamment, des cosmétiques et de l’ensemble des produits liés au bien-être et à la santé. Dans un autre domaine, en octobre 2011, c'est la maison de champagne Pommery qui a sauté le pas, en ornant l'habillage de ses bouteilles d'un code QR de couleur bleue. Via leur smartphone, les clients scannent la bouteille et accèdent à un mini-site dédié pour suivre une visite virtuelle des crayères de la maison Pommery ou découvrir des vidéos de dégustations animées par le chef de cave. Dans un autre domaine, encore, le fabricant de matériel de bureau Steelcase a collé des codes 2D sur les accoudoirs de ses fauteuils, donnant accès à une vidéo montrant comment régler et ajuster certains de ses fauteuils et tirer parti de leur ergonomie.

2. Informer sur les propriétés spécifiques d'un produit

agrandir la photo
Dans le cas des produits issus de l'industrie agro-alimentaire, il est possible de donner des informations nutritionnelles. Pour les produits estampillés « bio » ou « commerce équitable », le QR code peut fournir des informations détaillées et explicatives sur l'empreinte carbone du produit, de sa conception à sa production jusqu'à sa mise sur les étagères en magasins. Les enseignes Monoprix et Casino se sont ainsi associées avec certains de leurs fournisseurs, lesquels communiquent sur une centaine de produits via un site dédié accessible depuis un code QR apposé sur leurs emballages. Les indicateurs fournis portent sur les émissions de gaz à effet de serre, l'impact sur le milieu aquatique et la consommation d'eau. Ce type de communication peut concerner aussi bien les produits alimentaires que les vêtements ou le mobilier.
 
 

3. Cibler les demandes des clients ou l'impact d'une campagne

agrandir la photo
Il devient facile, grâce à cette technologie, de mieux cibler ses clients et de se rapprocher d'eux. Le QR code permet de mesurer avec plus de finesse leur engagement ou leur fidélité vis-à-vis d'une marque ou d'une gamme de produits. En intégrant ces codes dans un catalogue papier destiné à être diffusé à des clients, il devient possible de mesurer le nombre de lectures par produit et de collecter des données sur l'intérêt réel que portent les clients aux produits. Ce type d'informations serait impossible à obtenir sur un catalogue classique. Dans le cas de la publicité, les annonceurs peuvent savoir quelles affiches ont été lues, et rendre plus efficaces leurs campagnes. L'intégration de données de géolocalisation dans les codes 2D apportera d'ailleurs un plus indéniable.
 

4. Promouvoir en évitant une campagne de publicité classique

agrandir la photo
La forte capacité du code QR, en termes de stockage de données, offre aux entreprises ou aux organismes publics (Administration) un canal de diffusion d’informations qui leur évite de recourir à des espaces publicitaires traditionnels. Le code-barres 2D permet  aux annonceurs de concevoir des publicités plus épurées et de n’y placer que le nécessaire, aboutissant à un affichage moins chargé en écriture et moins directif pour le consommateur, puisque ce dernier choisit d’accéder, ou non, au message colporté par publicité. Ce message peut être une vidéo, mais aussi un dépliant ou tout type de document texte à visée promotionnelle ou informationnelle. Accessoirement, cette approche pour la communication réduit les coûts d’impression, ce qui permet de respecter certains engagements environnementaux. Le recours au code QR induit aussi une image positive de l’entreprise qui l’utilise dans sa campagne de publicité, vecteur d'un message de modernité.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le big data, un nouvel eldorado non sans risque pour les publicitaires
Augure, le moteur de recherche qui identifie les influenceurs
Sébastien Danet (ZenithOptimedia) : le big data, un défi pour la publicité
Etam connecte ses nuisettes
Cyril Zimmermann (HiMedia) : « Il faut s'adapter aux nouveaux usages liés à la vidéo et aux mobiles »
Le renouveau du marketing B2B
Publicité : le marketing digital lutte contre le trop plein de prospectus
Vaste offensive de Twitter dans la publicité
Après son mariage avorté, Publicis rebondit dans le digital avec Facebook
Maurice Lévy : «Publicis ne cherchera pas de nouveau partenaire»
Criteo ne parvient pas à convaincre Wall Street
Facebook lance son réseau publicitaire mobile
Twitter lance en France un outil publicitaire lié aux programmes TV
Facebook fait des étincelles dans la publicité sur mobiles
Ad4Screen lance une offre de reciblage publicitaire pour mobile
La publicité est-elle en train de pervertir les réseaux sociaux ?
Pub : Facebook répète que ses utilisateurs contrôlent l’usage de leurs données
Centenaire de 1914-18: le site Mémoire des hommes fait peau neuve
DSI, apprenez la langue des directeurs marketing