En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Huit conseils pour trouver un emploi en ligne

Connaissez-vous le CV timeline ? Les réseaux spécialisés par métier ? Les offres d'emploi géolocalisées ? Tour d’horizon des nouvelles tendances dans le domaine de l'e-recrutement.

laisser un avis
agrandir la photo

Dans le cadre de l’observatoire Orange-Terrafemina sur les défis du recrutement en ligne, l’agence conseil en communication digitale Treize articles Web lab s'est penchée sur les trucs et astuces pour dénicher un job sur la Toile. En voici la synthèse librement adaptée, avec quelques ajouts spécifiques à la rédaction.

1. Avec ou sans CV, osez la créativité

agrandir la photo
Plusieurs plates-formes, telles que DoYouBuzz, Easy-CV et CV-motion, proposent la création d’un CV numérique. On peut aussi opter pour un site vitrine à partir d’outils de création très simples d’emploi comme Tumblr.
Enfin, parmi des exemples récents de CV vidéo originaux, on peut citer ce jeune diplômé qui postule chez Facebook, et ce clone de Borat sollicitant un entretien à M. Google. On peut aussi réaliser un CV Google Maps ou un CV heuristique. En la matière, l’imagination ne connaît aucune limite
Le site de matching Qapa prend le contre-pied de ce phénomène. Pas de CV, ni de champs à remplir. Pour recevoir les offres qui vous correspondent, il vous suffit de cocher les compétences associées au poste convoité.
 

2. Faites appel à un coach en ligne

Gratuits ou payants, des sites spécialisés comme CV Premium, CV First ou modèle-cv-lettre aident à la rédaction et à l’optimisation de son CV ou d’une lettre de motivation.
Une fois votre CV rédigé, Jobetic propose de vérifier qu’il est bien « lisible » par les logiciels des recruteurs. Un service gracieux proposé avec l’éditeur CV Reader.
 

3. Pensez aux réseaux sociaux spécialisés

agrandir la photo
A côté des trois médias sociaux généralistes (Linkedin, Viadeo, Xing), on assiste à une explosion de réseaux spécialisés par métier : digikaa pour les acteurs du numérique; Rezotour pour les professionnels du tourisme. Ou par secteur d’activité : la finance pour Suplinks et le développement durable pour envimotion.
On trouve aussi des lieux d’échange spécifiques à une région : Alsace.biz ou busibook pour les Bouches-du-Rhône. Il existe, enfin, les réseaux générationnels dédiés aux djeuns (Yupeek, Wizbii) ou aux seniors (Bitwiin), tous répertoriés par le site Job 2.0.
 

4. Transformez Facebook en plate-forme emploi

L'agence Treize articles Web lab propose d’ouvrir un compte Facebook professionnel. Il est aussi possible de transformer votre compte public en outil de recrutement et de cooptation grâce à des applications comme Work for Us, BranchOut, Talent.me, BeKnown ou Oh My Job ! Grâce à cette surcouche qui se superpose sur votre Facebook, vous pouvez partager une offre d’emploi avec vos amis, la publier sur votre mur ou postuler en ligne.
 

5. Racontez votre vie en quelques dates

agrandir la photo
A l’heure du « storytelling », pourquoi ne pas « timeliner » votre CV. Un graphique valant mieux qu’un long discours, des outils comme vizualize.me ou re.vu mettent en scène votre parcours professionnel sous forme d’infographies ou de dates clés.
 
 

6. Des offres d’emploi au bout des doigts

Pour rester en contact avec le marché où que vous soyez, il suffit de télécharger les applications mobiles de Pôle emploi, de l’Apec ou de Monster. Avec près de 400 000 téléchargements, Cadremploi se veut le premier site emploi à couvrir l’intégralité du marché des tablettes et des smartphones.
Le cabinet de recrutement Robert Half lance, de son côté, son application sur l’App Store et l’Android Market. Comme son nom l’indique, Job around me géolocalise les offres à proximité de vous.
 

7. Utilisez les moteurs de recherche dédiés

agrandir la photo
Visiter régulièrement tous les sites d’emploi peut se révéler fastidieux. Heureusement, il existe des moteurs de recherche d’offres d’emploi qui vont aller scruter à votre place les job boards.
Il suffit de rentrer l’intitulé de l’emploi recherché et sa localisation. Il est possible aussi de créer des alertes. Dans cette catégorie, on peut citer Indeed, Jobijoba ou Moovement. Il existe aussi des moteurs qui scannent les offres sur Twitter comme TwitJobSearch ou Jobtweet.
 

8. Participez à des événements en ligne

Sans vous déplacer, vous pouvez aussi rencontrer des recruteurs. « Premier salon de recrutement en ligne et sur mobile », Job2day vous organise des entretiens privés. A l’occasion de « la semaine pour l’emploi » (prochaine édition du 10 au 13 avril), vous pouvez tchater avec des recruteurs.
Enfin, des entreprises proposent aussi leurs propres événements. Comme Altran qui, lors de sa dernière Innovation Weeks suggérait un Jobroulette. Il suffisait au candidat de brancher sa webcam pour dialoguer avec un consultant ou un manager, et de cliquer sur « next »... pour changer d'interlocuteur.
 

envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Gap recrute sur Facebook
Facebook propose de centraliser les offres d’emploi des PME
Glassdoor, le TripAdvisor de l’emploi, débarque en France
Mobilité : comment exploiter les files d’attente pour chercher un emploi
Capgemini revoit à la hausse son prévisionnel de recrutement
L’informatique pourrait créer jusqu’à 110 000 emplois d’ici 2022
Deux "jobs en or" recherchés par les entreprises en 2015
Les recruteurs boudent les réseaux sociaux
Moins d’un informaticien sur deux s’estime reconnu par son employeur
Faites des rencontres professionnelles autour d’une bonne table
L’appli mobile qui défend l’emploi en France
Qu'attendent les dirigeants français des réseaux sociaux ?
Ne perdez pas votre temps à répondre à une offre d’emploi bidon !
TalentSoft rachète PeopleXS, un éditeur de solutions de recrutement en mode SaaS
Emploi d’avenir : un décret élargit le contrat aux jeunes diplômés qualifiés
Les entreprises face au "chaos digital"
Laurent Solly (Facebook) : « La force de frappe de Facebook au service de l’emploi »
Ingénieur développeur : une double compétence génératrice de success story
Communiquez avec votre marché grâce à Google+
Le monopole de Google détruit jusqu'à 12 000 emplois en France