En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Chronozoom, le big data de l'histoire de l'univers, devient open source

Microsoft a choisi le 14 mars, jour anniversaire de la naissance d’Albert Einstein, pour dévoiler publiquement Chronozoom. Une plate-forme big data que n'importe qui pourra réutiliser.

laisser un avis
Dévoilé lors des Microsoft TechFest 2012, le projet Chronozoom est aujourd'hui public. Il s’agit d’une plate-forme multimédia en ligne, dont la vocation n’est rien moins que de présenter l’intégralité de l’histoire de notre univers. Chronozoom bénéficie des travaux de chercheurs et d'universitaires du monde entier. Son contenu reprend d'ailleurs les recherches du projet Big History, lancé par l’Australien David Christian, de l’université Macquarie de Sydney, il y a vingt-cinq ans !

Un projet big data par excellence

Avec ChronoZoom, on navigue dans les milliards d'années par zooms successifs.
agrandir la photo
Ce fut donc un travail de longue haleine, et aux nombreux rebondissements. En 2009, Big History a bénéficié du renfort de Roland Seakow, de l’université de Californie (Berkeley). Le projet ayant séduit Bill Gates, celui-ci lui a affecté une équipe de Microsoft Research afin d'en développer le volet informatique. C'est ainsi qu'est né Chronozoom. La version 1.0, présentée en 2010, n’était guère qu’une ébauche, un « proof of concept » s’appuyant sur des données statiques.
Au-delà de l’intérêt scientifique et culturel, le fait de présenter à un utilisateur des téraoctets de données d’une manière simple voire ludique est un vrai challenge en terme d’interface homme-machine. D'autant plus que ces données sont de nature très diverses, puisque cohabitent des informations historiques, géographiques, mais aussi relatives à l’astrophysique ou la géologie, étalées sur une échelle de temps gigantesque.
Résultat : selon le thème choisi, on navigue entre des milliards d'années d'évolution de l'univers et les jours clés d'une semaine de l'histoire humaine. Un challenge pour ce que l’on appelle aujourd’hui le big data.

Solution retenue : HTML5 et cloud computing

Des contenus multimédias de toute nature sont accessibles depuis ChronoZoom.
agrandir la photo
Depuis, le projet Chronozoom a fait sa révolution HTML5 : tout le contenu amassé par les chercheurs, des téraoctets de données – textes, images, vidéos et documents – doivent être accessibles depuis n’importe quel terminal, du PC à la tablette. HTML5 a imposé une refonte de nombreux contenus et Microsoft a créé un outil d’édition HTML5 en ligne pour permettre aux chercheurs d’enrichir la base de données désormais installée sur Microsoft Azure.
La bonne nouvelle, c’est qu’avec la version 2.0 de Chronozoom, Microsoft a choisi de publier cette plate-forme multimédia en open source. Chacun peut ainsi contribuer à ce projet à vocation universelle. La technologie est également exploitable pour créer ses propres applications multimédias. Par exemple, pour qu'une entreprise présente au public sa propre histoire.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Arrêt de Windows XP : nos conseils pour survivre (vidéo)
Fin du support de XP : la Saint Hacker tombera-t-elle un 8 avril ?
Build 2014 : Windows part à l’assaut des objets connectés
Comment rater son projet big data en 12 leçons
Office sur iPad : premier contact en images
Le big data est difficilement soluble dans les organisations traditionnelles
Hadoop est en passe de détrôner le datawarehouse traditionnel
Deloitte dévoile les dix tendances technologiques 2014
IBM se sert du big data pour lutter contre la fraude
DirectX 12, Microsoft promet des jeux mieux optimisés sur PC, smartphone et Xbox One
Le big data fait un tabac au concours mondial de l’innovation
Spécialiste du big data, Cloudera lève 160 millions de dollars
Les objets connectés, cheval de Troie du big data ?
Ventes de PS4 et Xbox One, la console de Microsoft rattrape presque son retard
Microsoft confirme un nouvel Office pour Mac cette année
Marc Fiorentino : "Les valeurs technologiques américaines n'ont jamais connu une telle flambée"
Big data, sécurité et mobile : le tiercé gagnant du CeBIT 2014
Axa et Withings lancent un appel à projets pour les startups des objets connectés
Microsoft pourrait bientôt pousser son Xbox Live sur iOS et Android