En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

VMware travaille sur un bureau distant HTML 5 qui n'a pas besoin de client

WSX est une solution de VDI qui fonctionne directement à travers un navigateur HTML 5. Accéder au bureau distant est donc aussi simple que d'ouvrir une page web.

laisser un avis
Selon le blog d’un développeur de VMware, l’éditeur est sur le point de lancer WSX, une solution qui permettra d’accéder à un bureau distant au travers d’un navigateur web. Il ne sera même pas nécessaire d’installer un plug-in dédié sur le poste client, l’interaction avec le bureau distant (affichage, clics de souris, animations) se faisant intégralement au travers du protocole HTML5. On comprend donc que la solution sera immédiatement utilisable depuis un PC, un Mac, une tablette ou un smartphone.
Selon le développeur du logiciel, qui répond au pseudonyme de Chipx86, l’utilisateur peut entrer dans un Apple Store, prendre un iPad sur une étagère et avoir accès à son bureau Windows dans la minute.
Jusqu’ici, VMware ne proposait le bureau distant qu’au travers d’un logiciel dédié, VMware View, à installer sur le poste client.

L’expérience utilisateur en question

Les vidéos distantes sont fluides mais quid de l'ergonomie ?
agrandir la photo
WSX, dont on ne sait pas encore ce que son acronyme signifie, s’installe sur le réseau de l’entreprise et fonctionne comme un serveur web qui diffuse les écrans des postes virtuels. Ceux-ci sont exécutés en amont, sur un serveur vSphere/ESX.
L’interrogation concerne pour l’heure le ressenti de l’utilisateur. Chipx86 affirme qu’un flux vidéo HD ouvert dans une fenêtre du bureau distant s’affiche pratiquement sans ralentissement. Il ne parle pas de la fluidité des fenêtres quand l’utilisateur interagit avec elles, ni de l’influence de la qualité du réseau sur l’ergonomie.
Aucune date de sortie n’est annoncée. Néanmoins, Chipx86 révèle que l’on trouve à présent un avant-goût de WSX dissimulé dans la préversion Linux du prochain Workstation, le logiciel de virtualisation qui fonctionne depuis un PC et non un serveur. Le logiciel comporte encore de nombreux bugs, notamment avec le clavier virtuel de l’iPad (qui n’a pas de touches Ctrl, Alt, Windows, etc.) et les navigateurs des appareils Android.
En attendant, une vidéo permet de consulter ce que la solution actuelle, basée sur un client dédié, permet de faire depuis un iPad.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Un bureau Windows accéléré pour… iPad !
Arrêt de Windows XP : nos conseils pour survivre (vidéo)
Les 3 arguments de Microsoft pour dépasser VMware dans le cloud
Dell rachète Wyse pour s'emparer des Bureaux en cloud
01netTV raconte... le walkman (vidéo)
Les fabricants de tablettes comptent sur le filon du marché des entreprises et des pays émergents
JTech 195 : Spécial maison connectée (vidéo)
Test du Panasonic Lumix FZ1000 : le bridge expert presque parfait (vidéo)
Maison connectée : tondre son jardin avec son smartphone (vidéo du jour)
Test des action-cams : la GoPro face à la concurrence (vidéo)
Maison connectée : des éclairages high-tech jolis mais chers (vidéo du jour)
Test du Sony RX100 Mark III : le compact expert des superlatifs (vidéo)
Maison connectée : une box pour surveiller et piloter sa maison (vidéo du jour)
Résultats Q3 : Apple reste en ligne avec ses prévisions
Aymar de Lencquesaing (Lenovo) : « la tablette n'a pas cannibalisé le marché du PC »
La Shield Tablet de Nvidia en avant première (vidéo)
Maison connectée : à quoi sert un lave-linge communicant ? (vidéo du jour)
Qleek : la start-up qui veut rematérialiser vos musiques, films, et photos (vidéo)
Maison connectée : ces robots de nettoyage sont décevants (vidéo du jour)