En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le parlement européen entérine la baisse des tarifs d'itinérance mobile

Le coût des données et de la voix en itinérance vont baisser au 1er juillet 2012 grâce à un accord entre les députés européens et la présidence danoise de l'Europe.

laisser un avis
agrandir la photo
Les données et la voix en itinérance (roaming) devraient être moins onéreux cet été, grâce à un accord conclu entre le Parlement européen et la présidence danoise du Conseil des ministres. L'accord doit encore être approuvé par le Parlement dans son ensemble. S'il est adopté, les nouvelles règles entreraient en vigueur le 1er juillet 2012.
Selon l'accord, et pour la première fois, un plafond de prix sera appliqué aux transmission de données échangées en itinérance par un abonné en Europe hors de ses frontières. Un mégaoctet échangé ne coûterait pas plus de 70 cents à partir du 1er juillet 2012, 45 cents en 2013, et 20 cents dès le 1er juillet 2014. Le coût d'un appel d'une minute ne dépasserait pas 29 cents à partir du 1er juillet 2012 et 19 cents dès juillet 2014. Un SMS ne coûterait pas plus de 9 cents à partir du 1er juillet 2012 et 6 cents dès juillet 2014.

Aujourd'hui1er juillet 20121er juillet 20131er juillet 2014
Données (par mégaoctet)Aucun70 cents45 cents20 cents
Appels téléphoniques passés (par minute)35 cents29 cents24 cents19 cents
Appels téléphoniques reçus (par minute)11 cents8 cents7 cents5 cents
SMS (par SMS)11 cents9 cents8 cents6 cents

Par ailleurs, les opérateurs devraient permettre aux consommateurs d'acheter séparément des services d'itinérance à partir du 1er juillet 2014, de sorte qu'ils puissent choisir un fournisseur de service d'itinérance différent pour l'itinérance, tout en gardant leur opérateur national (pour l'utilisation nationale) et leur numéro mobile. Les fournisseurs nationaux devraient informer leurs clients de leurs droits et le passage vers un autre fournisseur de services d'itinérance devrait être gratuit. Les fournisseurs de services nationaux de communications mobiles devraient également permettre à leurs clients d'accéder aux services de données en itinérance locale sans résilier leur contrat ou leur arrangement existant en matière de services de données en itinérance, et en conservant leur numéro mobile.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Baisse importante des frais d'itinérance sur mobile
Roaming: un quart des Européens en voyage dans l'UE éteint son mobile
Europe : UFC-Que Choisir réclame la fin totale de l'itinérance mobile dès 2014
Mobile: Bruxelles veut des forfaits sans coûts d'itinérance en Europe
Avec Sosh, on appelle gratuitement la France depuis l'étranger en wi-fi
Mobile : un opérateur anglais rend gratuite l'itinérance dans 7 pays
Utiliser son mobile hors de l'Union européenne reste onéreux
Mobile : Bruxelles veut abolir l'itinérance en Europe en 2014
SFR baisse le prix de l'itinérance internationale sur ses offres RED
Rester connecté en vacances
L’Internet européen : une belle idée, mais utopique
Bouygues Telecom explique son accord avec SFR et son offre low cost
L’Europe souhaite que la gouvernance du Net échappe aux seuls Etats-Unis
Généraliser le wifi pour les voyageurs d’affaires permettrait d’économiser 2,9 milliards d’euros
Roaming mobile gratuit: la France devance le calendrier européen
Roaming mobile gratuit: la France devance le calendrier européen
Roaming gratuit en Europe: SFR et Orange sous pression de Bouygues et Free
3G: A.Montebourg voudrait éviter que l'itinérance Free-Orange perdure
Protection des données: Viviane Reding peste contre l'inertie de l'Europe
Horizon 2020 : Une présence forte des PME françaises est attendue