En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Laval Virtual 2012 : le CEA List lève le voile sur ses recherches

L'institut de recherche du CEA a profité de la rencontre annuelle de la réalité virtuelle pour présenter quelques-uns de ses projets de recherche et leurs applications commerciales.

laisser un avis
Institut de recherche spécialisé du Centre à l’énergie atomique, le CEA List est bien connu pour ses travaux en matière de logiciel embarqué ou de robotique. Il l’est moins dans le domaine de la réalité augmenté et des mondes virtuels. Pourtant, ses chercheurs ont toute une série de technologies regroupées sous la marque XDE (eXtended Dynamic Engine) lors du salon Laval Virtual. La portée des algorithmes présentés dépasse de très loin les applications dans le secteur nucléaire, puisqu’on pourrait bien les retrouver prochainement dans des jeux ou des applications pour tablettes de vente de cuisines intégrées !

Application n°1 : la formation

Le CEA List travaille sur les interactions multimodales entre mondes réel et virtuel.
agrandir la photo
Le premier projet présenté à Laval met en scène un bras avec retour d’effort. Ce bras était couplé avec une scène 3D s’exécutant sur 3DVIA de Dassault Systèmes. La finalité de cette application est la formation : l’opérateur peut intervenir sur l’équipement représenté virtuellement, le bras lui restituant normalement l’effort produit dans sa manipulation, et bloquant son mouvement lorsqu’il butte sur un objet. L’opérateur peut ainsi répéter une opération complexe en virtuel avant de la réaliser sur le terrain.
La technologie de localisation 3D temps réel du CEA List est exploitable tant en milieu industriel que dans des applications marketing.
agrandir la photo
Plusieurs autres applications démontrées à Laval Virtual mettaient en scène les algorithmes de recalage réel/virtuel 3D sans marqueur. A partir du modèle 3D d’un objet, ceux-ci sont capable de retrouver et de suivre en temps réel un objet dans une scène vidéo. Les applications ludiques et commerciales de cette brique de base de la réalité augmentée sont nombreuses. Le CEA la propose notamment aux industriels, Renault en tête, pour la formation et pour mener les opérations de maintenance industrielle. Les chercheurs ont par ailleurs couplé cette fonction avec leur moteur de simulation physique afin d'animer la scène avec des objets 3D extérieurs à celle-ci.

Diotasoft, l'une des start up incubée par le CEA List

Via Diotatsoft, les algorithmes du CEA List trouvent un nouveau champ d'application : le marketing.
agrandir la photo
Enfin, encore plus surprenante pour le CEA, la démonstration de Diotasoft. Incubée par l’Institut de recherche, cette start up commercialise cette technologie de localisation 3D temps réel pour les applications purement marketing. Depuis 2001, le CEA List a ainsi engendré la création d’une douzaine de jeunes pousses. Diotasoft a installé l’algorithme sur une tablette afin de proposer un configurateur. Sur une vue vidéo de la vraie cuisine, celui-ci remplace les couleurs, l’environnement, les matériaux de la pièce en fonction des desiderata du client. Principale contrainte de cette technologie : la mauvaise qualité des caméras généralement embarquées sur les tablettes. L’application nécessite donc une caméra externe.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Apple, Google et Samsung, tiercé de tête des entreprises innovantes
Les services achats et juridiques des grandes entreprises freinent le rapprochement avec les startups
JTech 189 : Futur en Seine, E3, Coyote, Harvard (vidéo)
Université d'Harvard : les origines de l’innovation (vidéo du jour)
Sony pourrait dévoiler son casque à réalité virtuelle le 18 mars prochain
Aides aux startups : Bpifrance passe à la vitesse supérieure
Structurer sa démarche innovante avec l’Afnor
01 Replay : le design thinking, une nouvelle façon d'innover
CES 2014 : Intel présente sa vision du futur pour inaugurer cette édition du CES
Jim Snabe, SAP : « Arrêtons avec l'automatisation du travail, repensons plutôt nos process d’innovation »
Edouard Cukierman (Catalyst) : « Plus de 200 sociétés israéliennes ont été cotées au Nasdaq »
Grand Talk : LeWeb13, les objets connectés de demain
Grand Talk : LeWeb13, que sera le futur d'Internet ?
Le Web 13 : la télé du futur se dévoile
Le crédit d’impôt innovation a son cadre fiscal
Navgate HUD : un affichage en réalité augmentée pour automobile
Une plateforme commune des acteurs de l’innovation en France
Un site pour ne manquer aucun appel à projets européen
L’Europe offre aux PME un chèque de 10 000 euros pour passer au numérique
SolidWorks veut casser les limites de la CAO mécanique