En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Orange irriguera en fibre optique tout le plateau de Saclay à la fin 2013

Ce réseau à très haut débit, qui sera ouvert aux autres opérateurs, desservira le pôle scientifique et technologique du grand Paris.

laisser un avis
agrandir la photo
A Saclay, siègent 60 laboratoires – soit 25 % de la recherche scientifique en Ile-de-France – et 20 campus prestigieux de grandes écoles et d'université (Polytechnique, Supélec, HEC, Paris X Orsay). C'est sur cette zone que France Télécom intervient comme opérateur d'infrastructure dans le cadre d'une délégation de service public (DSP) d'une durée de vingt-cinq ans, signée en 2011 avec la communauté d'agglomération du plateau de Saclay. L'opérateur finance à hauteur de 79 % (17,8 millions d'euros) le coût de ce futur réseau en fibre optique, estimé à 22,4 millions d'euros, le reste étant à la charge des collectivités impliquées.
Un tel réseau d'initiative publique doit être ouvert à tous les opérateurs commerciaux concurrents auxquels l'opérateur d'infrastructure retenu propose un catalogue de tarifs de location de liaisons. Les concurrents de l'opérateur historique pourront donc installer leurs équipements dans un point de mutualisation prévu à cet effet afin de proposer des services de liaisons à très haut débit aux clients finals (particuliers et entreprises).

Du très haut débit pour les entreprises, les particuliers et les collectivités

agrandir la photo
En l'occurrence, la particularité de la DSP remportée par Orange est qu'elle implique la construction d'un réseau entièrement nouveau, réalisé en fibre optique, qui doit raccorder en FTTH (fibre optique jusqu'au bâtiment) 90 % de la population (18 000 logements individuels et collectifs) en octobre 2013 et 100 % des sites prioritaires (mairies, médiathèque, lycées..) à la même date. L'opérateur s'engage à couvrir 100 % des logements résidentiels en 2016. Par ailleurs, les 14 zones d'activité prioritaires (où siègent les entreprises) seront desservies, le raccordement final des sites étant réalisé en fonction des demandes des entreprises clientes. Des offres de liaisons en gigabit/s (très haut débit) y seront proposées. Quelques autres réseaux d'initiative publique intégrant le raccordement massif en fibre optique des abonnés sont déjà exploités (Ville de Pau) ou en cours de déploiement (département des Hauts-de-Seine) avec des opérateurs délégataires rivaux d'Orange.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
SFR se greffe enfin sur le réseau fibre optique des Hauts-de-Seine
La Bretagne va équiper 4 villes moyennes en réseau 100 % fibre optique
Fibre optique : l'Etat encadrera de près les déploiements d'opérateurs
Bouygues Telecom va passer à 200 Mbits/s sur sa BBox Sensation Fibre
Orange : Stéphane Richard défend son bilan
Fragilisé, Stéphane Richard devrait malgré tout rester à la tête d'Orange
Orange accueille mille jeunes en alternance pour déployer la fibre et la 4G
Très haut débit : l'Etat incite les régions à se mobiliser
Grand Talk : en direct du MWC de Barcelone
Très haut débit : Les régions s'allient aux opérateurs pour déployer la fibre
Moocs: Orange vise les entreprises avec sa plate-forme de cours en ligne
Mobile: Orange va tester la 4G à 300 MBits/s sur de nouvelles fréquences
Jean-Yves Le Drian veut faire de Lannion " la capitale de la fibre"
Orange lance le paiement mobile avec Visa, à Caen et Strasbourg
L'Arcep relance le débat sur la fibre optique jusqu'à la box de l'abonné
Orange met l’accent sur l’e-learning pour former ses salariés
Le Loiret lance avec SFR le câblage très haut débit du département
Stéphane Richard : « Orange a subi une intrusion massive aux conséquences limitées »
JTech 171 : le Bloc d’Orange, la tablette 4K de Panasonic, la Box Wiser et une voiture volante