En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

SAP met de l’ordre dans ses bases de données

L’éditeur allemand a notamment précisé le positionnement de BW et de Sybase IQ vis-à-vis de Hana, sa récente base in-memory.

laisser un avis
Hier, lors d’une conférence de presse à San Francisco, l’éditeur allemand a clarifié son positionnement en matière de bases de données. Grand bien lui fasse, car son offre laissait certains dubitatifs. Entre le datawarehouse de Sybase (IQ), celui historique, développé en interne (BW), et le récent système in-memory Hana, voué à stocker et à traiter des données décisionnelles et transactionnelles, il y avait de quoi s’y perdre.

Une migration de BW vers Hana

Principale clarification : l’avenir de BW. L’éditeur allemand lance officiellement un service, jusque-là limité à certains clients, pour migrer sa base multidimensionnelle stockée sur disques vers Hana. L’idée est ici de retrouver le même environnement, les mêmes axes d’analyse tout en garantissant des traitements bien plus rapides ainsi qu’une souplesse dans la création de nouvelles dimensions. On s'en doutait, c’est donc désormais officiel : l’offre BW historique est en voie d’extinction.

Sybase IQ pour les gros volumes

Autre précision, cette fois, sur le match entre Hana et Sybase, et en particulier sur le positionnement de IQ : ce dernier sera privilégié par SAP lorsque les volumes l’imposeront. Hana sera, quant à lui, mis en avant pour des besoins de calcul complexes en quasi temps réel. Sur le papier donc, la répartition est claire. Sur le terrain pourtant, cette directive pourrait être contournée. Et pour cause. On sent clairement le cœur de SAP battre pour Hana, une brique sur laquelle les modules de son ERP s’appuient de plus en plus.

Hana, au cœur de l’infrastructure

A long terme d’ailleurs, SAP a indiqué que Hana et Sybase IQ devraient fusionner, sans préciser de quelle manière. En attendant, l’éditeur a annoncé que les deux plates-formes s’échangeront d’ici à 2015 des données et des analyses. Par ailleurs, Hana s’intégrera avec les moteurs de gestion d’événements complexes (CEP) et de Change Data Capture de Sybase. Au-delà de ses bases de données, SAP a annoncé le rachat de Syclo, un éditeur d’applications mobiles spécialisé, notamment, dans les domaines de l’énergie, de la fabrication et de la santé.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
SAP dévoile la roadmap de sa base d’analyse haute performance
SAP s’apprêterait à mener un plan social en France
SAP chausse les Google Glass
Résultats : SAP accélère sa transition vers le cloud
Coupe du monde : l'Allemagne avait un douzième homme... le big data
La high tech, un renfort de poids pour les équipes de football
Infosys place l’ancien CTO de SAP à sa tête
SAP affirme ne pas envisager de "licenciements de masse"
Promoteur de Hana, Vishal Sikka quitte SAP
Quel avenir pour les ERP ?
Le futur PDG de SAP donne sa vision du cloud
Ce que vous devez savoir avant de signer avec SAP
SAP : le cloud ralentit ses objectifs de rentabilité
Avec un chiffre d’affaires 2013 en hausse, SAP estime avoir réussi le passage au cloud
Le logiciel miracle de MMA pour vendre plus
Jim Snabe, SAP : « Arrêtons avec l'automatisation du travail, repensons plutôt nos process d’innovation »
[Power! #1] La sélection audio vidéo de PP Garcia
CMA CGM fait appel à SAP pour co-développer son système d’information
Citrix débauche chez Huawei et SAP