En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Facebook-Instagram, un réseau de retard ?

laisser un avis
L’annonce de l’acquisition d’Instagram par Facebook a déjà fait couler beaucoup d’encre. Il faut dire qu’un milliard de dollars pour une start up de 12 personnes, créée voici deux ans à peine, la note paraît particulièrement salée. Cette acquisition surprise n’est pas si surprenante, en ce sens que le réseau social n° 1 a mis le cap sur l’image voici plusieurs années. Dès l’an dernier, avec ses 140 milliards de photos hébergées, Facebook enfonçait le spécialiste historique du domaine, Flickr. Il était donc logique qu’Instagram intéresse à ce point Facebook. A la convergence entre cette volonté de se positionner sur le partage d’images et la mobilité, l'autre cheval de bataille de Facebook, Instagram était une cible particulièrement intéressante. Et si avec 27 million d’utilisateurs en décembre, le petit réseau connaissait un succès certain, celui-ci va mécaniquement exploser avec la sortie tant attendue de son application Android.
Pourtant, les fervents utilisateurs d’Instagram ont plutôt mal accueilli cette prise de contrôle. Toute la spécificité et l’originalité du service ne va-t-elle pas disparaître ? Le côté un peu élitiste et proche de l’utilisateur cultivé par Instagram risque d’en prendre un sérieux coup. Mais surtout, Facebook ne s’est-il pas trompé de réseau social en misant ce milliard sur Instagram ? Un autre réseau de partage d’images monte très très fort ces derniers mois, c’est Pinterest. Au classement Hitwise, Pinterest a enregistré 104 millions de visites en mars, c’est déjà mieux que Linkedin et que Google+. Cette météorite du Web, venue de nulle part, talonne déjà Twitter aux Etats-Unis. Autre atout de poids pour Pinterest face à Instagram : une énorme attente de la part des cybermarchands. Imaginez un réseau où les utilisateurs se partagent des images et une URL ! Quoi de mieux pour partager des photos de produits et générer du trafic sur leurs boutiques ? Pinterest ne s’y est pas trompé et joue déjà ce rôle de catalogue produit planétaire. C’est le rêve pour les marques : les utilisateurs eux-mêmes s’échangent ces publicités gratuites, génèrent du buzz et des effets viraux sur de simples photos de produit... Les marchands adorent et seront prêt à payer très cher pour un trafic aussi qualifié et entousiaste pour ses produits. C'est le genre de comportement que l’on n'observe pas vraiment sur Instagram où les utilisateurs préfèrent largement commenter des photos de tags prises dans les rues ou celles de leurs desserts préférés...
Alors pour l’une de ses rares acquisitions, Mark Zukerberg a-t-il fait une erreur... à 1 milliard de dollars ?
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Facebook Home s’ouvre à Tumblr, Pinterest, Flickr et Instagram
Publicité : Instagram va proposer des outils de mesure aux marques
Tout sur l'ultra HD : 01netTV vous répond (vidéo)
Phone Apps #60 : Facebook dégaine son appli anti-Snapchat (vidéo)
Le patron de PayPal passe chez Facebook
Pinterest valorisé à 5 milliards de dollars
Facebook lance son réseau publicitaire mobile
Les SSII, piètres utilisatrices des médias sociaux
Facebook assure protéger votre vie privée pour mieux gagner votre confiance
Cloud : Apple est le bon élève vert, Twitter et Amazon portent le bonnet d’âne
Pour John Carmack, Facebook a ce qu’il faut pour développer la réalité virtuelle
Drones Facebook contre ballons Google : la bataille de l'Internet du ciel (Vidéo)
Les « instagrameurs », une nouvelle race d’influenceurs ?
Facebook rachèterait un fabricant de drones pré-orbitaux
WhatsApp racheté par Facebook : ce qu'il faut savoir
Les 5 raisons pour lesquelles WhatsApp vaut bien 19 milliards de dollars
Ironie du sort : en 2009, Facebook a refusé d’embaucher le cofondateur de WhatsApp
Mark Zuckerberg : « WhatsApp va dépasser la barre du milliard d'utilisateurs »
Phone Apps #39 : Paper, Flappy Birds, Swiftkey Note
Bosch prend enfin Internet au sérieux