En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bruxelles enquête sur les tarifs français de terminaison de communication mobiles

laisser un avis
L'Arcep, l'organe de régulation des télécoms en France, a autorisé les nouveaux entrants, tels que Free, ainsi que les MVNO Lycamobile et Omea Telecom, à pratiquer des tarifs de terminaison de communications vers les mobiles (MTR) plus élevés que ceux opérateurs déjà en place. Ainsi, la minute serait de 0,024 euro en 2012 pour les premiers, contre 0,015 euro pour les seconds. Bien que cet écart doive diminuer avec le temps, il restera de l'ordre de 40 % fin 2013. L'Union européenne veut vérifier si cette mesure se justifie et pense que les arguments avancés par l'Arcep doivent être étudiés. Si la Commission n'est pas, par principe, hostile à une asymétrie des tarifs, elle estime que celle-ci doit corresponde à des coûts plus élevés pour les nouveaux entrants.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
01netTV raconte... la Freebox (vidéo)
Avis d'expert : « un marché américain aussi attrayant que complexe »
Le pari fou de Xavier Niel commenté par les experts de BFM Business
Nouvel homme fort de l’Europe, Juncker promet un marché unique du numérique
Xavier Niel se fait le grand avocat de l'offre de Bouygues sur SFR
Xavier Niel se fait le grand avocat de l'offre de Bouygues sur SFR
Free n’est pas inquiet d’une guerre des prix sur l’Internet fixe
Guerre des prix entre Free et Bouygues : oui au low cost !
Alicebox fait un geste pour ses propres abonnés
Mobile: l'appli Box'n TV pour Freebox disponible sous Android
Joaquin Almunia: « Il n'y a pas encore d'accord avec Google »
Concurrence : Google publie l’intégralité de ses engagements vis-à-vis de l’Europe
Le réseau 4G de Free s'ouvre aux iPhone 5c et 5s
Roaming gratuit en Europe: SFR et Orange sous pression de Bouygues et Free
Arnaud Montebourg veut calmer les ardeurs de Free
Concurrence : Google prié d’envoyer de nouvelles propositions à Bruxelles
Steria et Unisys emportent un contrat de 63 millions d’euros avec Bruxelles
Mobile: Bruxelles veut des forfaits sans coûts d'itinérance en Europe
Europe : l'adoption du controversé "paquet télécoms", décalée de 24h
Mobile : Bruxelles renoncerait à une baisse forte des coûts d'itinérance