En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Orange et Alcatel-Lucent se mobilisent pour attirer des jeunes filles vers leurs métiers

Stéphane Richard, président de l’association Capital filles, vient de signer une convention avec le ministère de l'Education nationale pour favoriser la rencontre entre les jeunes filles et le monde de l’entreprise.

laisser un avis
agrandir la photo
Inciter les jeunes filles scolarisées dans des quartiers sensibles et les zones rurales à s’orienter vers les métiers de l’informatique et des télécoms, c’est l’un des objectifs de l’accord signé le 17 avril 2012, entre Stéphane Richard, PDG de France Télécom-Orange et résident de l’association Capital filles et Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative. Ce programme, initié par Orange en 2011, repose sur un principe intéressant : des collaboratrices volontaires des entreprises partenaires (Alcatel-Lucent, STMicroelectronics, L’Oréal, Société générale, etc.) jouent le rôle de « marraines » auprès de jeunes lycéennes (dès la seconde) ou élèves de BTS et de DUT.

Ateliers collectifs et coaching individuel

Les marraines participent ainsi à des ateliers collectifs au sein de lycées ou d’IUT, en collaboration avec des enseignants, et abordent des thèmes variés : découverte des entreprises de la région et des métiers d’avenir, prise de confiance en soi et en son potentiel, réflexions sur le statut des femmes dans l’entreprise, les formations en alternance, le fonctionnement des entreprises, etc. Individuellement, elles accompagnent des élèves de terminale, de 2e année de BTS et de DUT afin de les aider à construire leur projet professionnel, à décrocher leur premier emploi, ou encore à décider de poursuivre ou non leurs études au-delà d’un BTS ou d’un DUT.

Quelques repères sur l'association Capital filles

L'association est d’ores et déjà présente dans 11 académies (Aix-­Marseille, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Versailles, etc.). De plus, 35 lycées sélectionnés par le ministère de l’Education nationale sont partenaires, ainsi que 43 CFA et IUT. Pour l’année scolaire 2011-2012, plus de 300 marraines volontaires sont mobilisées et plus de 900 jeunes filles auront intégré le programme d'ici à la fin juin 2012.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Orange : Stéphane Richard défend son bilan
Fragilisé, Stéphane Richard devrait malgré tout rester à la tête d'Orange
Orange accueille mille jeunes en alternance pour déployer la fibre et la 4G
Grand Talk : en direct du MWC de Barcelone
Moocs: Orange vise les entreprises avec sa plate-forme de cours en ligne
Mobile: Orange va tester la 4G à 300 MBits/s sur de nouvelles fréquences
Orange lance le paiement mobile avec Visa, à Caen et Strasbourg
Orange met l’accent sur l’e-learning pour former ses salariés
Stéphane Richard : « Orange a subi une intrusion massive aux conséquences limitées »
JTech 171 : le Bloc d’Orange, la tablette 4K de Panasonic, la Box Wiser et une voiture volante
Orange est à "Bloc" avec son projecteur connecté
Piratage Orange: la DCRI saisie de l'enquête (MAJ)
Pourquoi Montebourg veut-il stopper la guerre des prix dans le mobile ?
Mobile: Orange renouvelle son contrat avec TDF pour héberger ses antennes
Vivek Badrinath quitte Orange pour diriger la stratégie numérique d'Accor
Roaming en Europe: Orange réplique à Bouygues Telecom et à Free
Orange soutient et accompagne sept start-up californiennes
Arnaud Montebourg conseille à Xavier Niel de s'équiper en Alcatel
Un stage d’initiation aux nouvelles technos pour les collégiennes et lycéennes