En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Première sortie publique de la plate-forme des futurs Blackberry

RIM a présenté aux Etats-Unis les contours du futur système d'exploitation Blackberry 10, qui animera ses smartphones fin 2012.

laisser un avis
La plate-forme logicielle Blackberry 10 s'inspire du système d'exploitation QNX qui est au coeur des tablettes Playbook de RIM
agrandir la photo
RIM a présenté aux développeurs, réunis aux Etats-Unis, sa nouvelle plate-forme logicielle Blackberry 10, qui dotera ses futurs smartphones, en principe à la fin 2012. Les outils de développement ont été présentés et sont d'ores et déjà disponibles en téléchargement. RIM n'a toutefois pas précisé de date de lancement pour la prochaine génération de téléphone intelligent qui en tirera parti. Parallèlement à cette présentation, le constructeur canadien a exposé un prototype de smartphone, Blackberry 10 Dev Alpha, avec un grand écran (4,2 pouces de diagonale) entièrement tactile, dépourvu de clavier physique. Ce prototype s'apparente à une tablette Playbook du constructeur, en version réduite. RIM a également dévoilé une interface utilisateur 3D, baptisée Cascade, ainsi que quelques fonctions innovantes axées sur la saisie prédictive et la navigation : d'un glissement du doigt, il sera ainsi possible de passer d'une application à l'autre ou d'ouvrir un fichier.

Le temps joue contre RIM, en perte de vitesse

Cette opération de séduction destinée aux développeurs est une étape de la stratégie nouvelle qui doit permettre au groupe canadien de sortir de la spirale déclinante dans laquelle il est engagé sur les smartphones. Sur ce marché, RIM est de plus en plus distancé par l'iPhone et la flopée de terminaux Android. Destinée à lui permettre de rebondir, la nouvelle plate-forme, inspirée du système d'exploitation QNX qui équipe déjà ses tablettes tactiles Playbook, présente l'atout d'être compatible avec les technologies HTML5, ce qui facilite le développement d'applications web, accessible via un navigateur. Néanmoins, RIM joue son va-tout et le temps ne joue pas en sa faveur. Au quatrième trimestre fiscal de son exercice 2012 (clos début mars), le groupe a fait état d'une perte nette de 125 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de 4,2 milliards de dollars, en baisse de 23 % sur un an, revendiquant 11,6 millions de smartphones Blackberry vendus et 500 000 Playbook sur la période.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Power! #39 : le show geek de PP Garcia à la galerie Autodesk (vidéo)
01LIVE HEBDO #28 : le debrief de l'actu high-tech (vidéo replay)
BlackBerry mise sur les objets connectés et l’embarqué pour rebondir
Après l’accord IBM-Apple, BlackBerry chute en Bourse
CarPlay, Apple monte en voiture grâce à BlackBerry
Le nouveau PDG de BlackBerry estime que son plan à 50% de réussir
Le nouveau PDG de BlackBerry estime que son plan à 50% de réussir
A Barcelone, les fabricants s’évertuent à gérer le casse-tête du Byod
Mobile: grosse mise à jour du système d'exploitation BlackBerry 10
Mobile: Good Technology veut aider les flottes de BlackBerry à migrer
Etats-Unis: BlackBerry investit dans un centre sur la sécurité
Zapping Techno 5/10 : retour sur Mai 2013
L'un des cofondateurs de BlackBerry vend une partie de ses actions
L'un des cofondateurs de BlackBerry vend une partie de ses actions
Avec des ventes en chute libre, BlackBerry perd 4,4 milliards de dollars
BlackBerry sous-traite la fabrication de ses smartphones à Foxconn
Le groupe PSA équipe ses salariés de 10000 smartphones Blackberry Z10
BlackBerry améliore la supervision des mobiles Android et iOS
Le fonds Qatar Holding LLC investit dans BlackBerry
BlackBerry se donne du temps à défaut d'un avenir pérenne