En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le « au revoir » façon Twitter d’Eric Besson

[Blog] Twittos invétéré, le ministre de l’économie numérique a fermé son compte Twitter au lendemain de la présidentielle. Plongeant ses 58 000 followers dans le désarroi.

laisser un avis
Twitter off. Au revoir. Bises. See u. #soyezsages ». C’était lundi soir, le dernier tweet d’Eric Besson avant solde de tout compte. Autre temps, autre mœurs. VGE nous avait salués à la télévision en s’éloignant lentement du champ la caméra. Aujourd’hui, Mickael Vendetta nous gratifie lui aussi d’un sobre « au revoir » mais sur son blog.
En annonçant son départ sur le réseau social, le toujours ministre de l’économie numérique est cohérent avec sa ligne de conduite. Pour autant, ses gazouillis risquent de manquer à ses 58 000 followers. Interactif, il prenait le temps de répondre personnellement à ses twittos et ses twittas.
Ce départ virtuel a aussi donné lieu à quelques belles saillies du côté de ses adversaires. Pour @hummourdedroite, « Éric Besson a quitté Twitter. Sans doute pour partir sur Facebook. » Autre tête de turc de Twitter, Nadine Morano a fait savoir, elle, qu’elle continuait.

« Il passe ses journées sur Twitter »

agrandir la photo
Depuis quelques semaines, le ministre prêtait il est vrai le flanc aux critiques en multipliant les micro-messages, à raison de 20 à 40 par jour. Chargée des questions numériques dans la campagne de François Hollande et à ce titre remplaçante potentielle d’Eric Besson, Fleur Pellerin a beau jeu de dire qu’à part twitter, ce dernier ne faisait plus grand-chose.
Déjà, en décembre, Nicolas Sarkozy s’était agacé, selon Le Monde, de l’intense activité du ministre sur le réseau. « Besson est totalement démotivé, il passe ses journées sur Twitter ». A l’époque, il avait déjà annoncé d’après le journal vouloir quitter la politique après la présidentielle pour se reconvertir comme dirigeant d'un club de football.
D’ailleurs dans l’un de ses derniers tweets écrits en rafale, il déclare qu’il aurait aimé jouer au foot devant 58 000 spectateurs. « A défaut, grâce à vous, j’ai twitté pour 58 000 followers. Merci ».
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les 6V du Big Data sur les médias sociaux
La double vie des politiques sur Twitter
Faites des rencontres professionnelles autour d’une bonne table
Qu'attendent les dirigeants français des réseaux sociaux ?
Les stratégies de présence sur le web des candidats aux municipales
Les entreprises face au "chaos digital"
Communiquez avec votre marché grâce à Google+
Google + va t-il devenir plus intéressant que Facebook et Twitter ?
Frédric Lefebvre prétend que son compte Twitter a été piraté
François Hollande relance sa comm' en revenant sur Twitter
Google dépose un brevet pour répondre sur les réseaux sociaux à votre place
La publicité est-elle en train de pervertir les réseaux sociaux ?
L’Apec organise des « afterworks » pour former les cadres aux réseaux sociaux
Un guide pour se protéger sur les réseaux sociaux
Comment créer le buzz autour de vos événements
Kim Dotcom précise son programme politique et mise sur le tout numérique
La Finance et les médias sociaux peuvent-ils faire bon ménage ?
Le big data à l'épreuve des nouveaux comportements des internautes
Julian Assange pourrait devenir membre du parlement australien
Twitter ne séduit que 18 % des adultes américains