En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un site dédié pour surveiller les levées de fond dans le monde

Courant juin, Digimind lancera WhoGotFunded, une base de données gratuite référençant les financements investis dans les start up.

laisser un avis
agrandir la photo
Constituer la plus grosse base de données au monde liée aux levées de fonds. Associé à l’éditeur espagnol de text mining, Daedalus, le spécialiste français de la veille, Digimind, ouvrira en juin le site WhoGotFunded.com, un service de recherche dédié aux investissements récoltés par les start up dans le monde. Cette base de données s’alimente des informations contenues dans la presse en ligne ou véhiculées sur les réseaux sociaux, Twitter notamment. « Certaines entités sont extraites, telles que le nom et la raison sociale du bénéficiaire des fonds, celui des investisseurs ou encore le montant des financements. Nous conservons la source d’information accessible en cas de doute », explique Paul Vivant, PDG de Digimind.

Plus de 8 000 opérations référencées

agrandir la photo
Le projet repose sur une technique 100 % statistique. Autrement dit, qui ne se base sur aucune approche grammaticale ou linguistique. Elle s’appuie, à l’inverse, sur un système d’auto-apprentissage. Il a donc fallu, au préalable, donner à « digérer » au système des milliers d’articles. Ce service est avant tout une vitrine pour Digimind, qui ne s’avance pas dans son évolution. Celle-ci dépendra du succès et de l’audience rencontrés. Pour autant, sa V2 pourrait être enrichie de fonctions analytiques et de recherche avancées. WhoGotFunded capte aujourd’hui plus d’une centaine d’opérations par jour  depuis février dernier. Plus de 8 000 opérations ont été référencées au total.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
La veille de Digimind s’étend aux réseaux sociaux
Withings diversifie son catalogue d'objets connectés
La start-up Minutebuzz lève un million d'euros
Comment Budapest attire les startups européennes
Deux startups qui veulent briser le monopole des professions réglementées
Wells Fargo lance son accélérateur de startups
Une partie du budget de la French Tech serait menacée
Startup : Anytime propose une carte visa gratuite et anonyme
Carl Pei (OnePlus) : « Nous vendons un terminal haut de gamme à prix coûtant »
Le secteur du crowdfunding est en pleine croissance
Aymar de Lencquesaing (Lenovo) : « la tablette n'a pas cannibalisé le marché du PC »
Goria : une vision d’ensemble de vos données sportives et de bien-être
Les VTC protestent contre un amendement de la loi Thévenoud
Nicolas Dufourcq (Bpifrance) : « 2014 s’annonce un beau millésime »
La France passe devant l’Allemagne pour les investissements en capital-risque
Nos startups se font racheter, est-ce si grave ?
Watsize trouve des vêtements à votre taille
Hubert, un assistant numérique pour les personnes âgées
Google va investir 100 millions de dollars dans les startups européennes