En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Près d'un quart des salariés ne peuvent travailler plus de dix minutes sans être interrompus

laisser un avis
Paradoxalement, alors que smartphones, messageries et réseaux sociaux étaient censés améliorer la productivité et le confort des salariés, 84 % des Français pensent que ces outils perturbent leur concentration. C'est un bilan sans appel sur la dégradation des conditions de travail qui ressort de l'étude menée par Sciforma (gestion de projets) et Zebaz (service d’annuaire participatif de sociétés et de coordonnées de décideurs en France). En 2012, 23 % des Français considèrent ne pas pouvoir travailler plus de dix minutes sans être interrompus et 67 % disent ne pas pouvoir rester concentrés plus de trente minutes d'affilée. Outre les perturbations engendrées par les nouveaux outils de communication, la « réunionite aiguë » arrive en bonne place (75,7 %), devant les collègues envahissants (71,5 %) et les pépins techniques (68,6 %). Bilan : 89 % des Français estiment travailler dans l'urgence. De plus, 60 % d'entre eux se déclarent plus stressés qu’il y a cinq ans et 70 % plus qu’il y a dix ans.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Syntec : l’inégalité de traitement entre techniciens et cadres confirmée par la justice
71% des Français sont prêts à travailler sur leur temps personnel
Une nouvelle web série pour lutter contre les idées reçues sur les SSII
Astreintes : ces informaticiens shootés à l’urgence
Comment limiter les effets négatifs des TIC sur les conditions de travail
Sous-traitance : Apple ouvre les portes de ses fournisseurs à une ONG
Le « text neck », la nouvelle maladie des accros du smartphone
Les dérives des SSII dénoncées par… une SSII
Travaillez debout et vivez plus longtemps
Sous-traitance : Apple s'intéresse enfin à ses petites mains chinoises
Les SSII vu par l’Huma | Je veux une augmentation | Recruter sans CV | Google embauche à tour de bras | Le bureau, le pire endroit où travailler
Centres d’appels : les chiffres alarmistes du paysage social
Un livre choc sur les conditions de travail en SSII
Xavier Niel veut faire des décrocheurs scolaires des « superstars de l'informatique »
Forte poussée des syndicats « réformistes » chez Orange
Data scientist et chief data officer, ces nouveaux profils qui ont la cote
[Vidéo 01 Replay] Agorize organise des concours pour valoriser le travail des étudiants
Sous la pression de ses salariés, SAP revient à son logo bleu
Un selfie vidéo pour trouver un job