En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

HP casse les frontières entre infogérance, cloud privé et cloud public

HP entame la nouvelle phase de sa stratégie cloud computing : faire converger toutes ses offres avec un point central d’administration et de sécurisation.

laisser un avis
Lors de sa conférence annuelle HP Discover 2012, le Californien a levé le voile sur les derniers volets de sa stratégie cloud computing, baptisée Managed Cloud. Cette stratégie, qui avait été dévoilée en mars 2011 par Léo Apotheker, alors PDG, est aujourd’hui une réalité commerciale. HP est présent sur le cloud privé, sur l'infogérance avec HP Enterprise Services (ex-EDS) et désormais sur le cloud public depuis le lancement commercial de son offre concurrente de celle d'Amazon. L'Américain cherche maintenant à fédérer l'ensemble de ces modes de distribution de la puissance informatique en une vision unique. Vision dans laquelle le client HP va pouvoir naviguer en fonction de ses priorités et de ses contraintes (financières), oscillant entre infrastructures privées ou clouds publics.

Le modèle hybride va s'imposer

Bill Veghte, directeur des opérations d'HP : « Notre approche offre le choix aux entreprises dans le modèle de livraison et la plate-forme. »
agrandir la photo
« Les budgets sont en diminution et les DSI doivent pouvoir récupérer des ressources dans le cloud pour abaisser les coûts chaque fois que c’est possible », explique Jean-Marc Defaut, directeur des alliances et du développement d’HP France. C’est pourquoi nous nous positionnons sur l’ensemble des combinaisons cloud privé/public/outsourcing imaginables»
Parmi les éléments clés de cette stratégie : HP CloudSystem. Il s’agit d’un portefeuille d’équipements de stockage 3PAR, de serveurs Blade HP et, surtout, de CloudSystem Matrix, l’offre logicielle cloud HP. C'est elle qui permet au constructeur de proposer des infrastructures Iaas (Infrastructure as a Service) à ses clients, infrastructures hybride puisque les applications peuvent solliciter indifféremment des ressources cloud internes ou externes, que ce soit dans le cloud public HP (basé sur Open Stack) ou sur Amazon EC2. « Les contours du SI vont peu à peu disparaître pour aller vers des architectures totalement hybrides », ajoute Jean-Marc Defaut.

HP veut se différencier sur le cycle de vie des applications

La totalité de l'offre HP sur le cloud computing.
agrandir la photo
Si HP doit faire face à une forte concurrence sur l'infrastructure cloud, il compte bien se différencier sur la gestion des applications en environnement hybride. Avec son offre HP Cloud Service Automation (CSA), dont la version 3 a été annoncée lors d’HP Discover 2012, l’Américain entend gérer totalement le déploiement des applications en environnement cloud. « Nous avons introduit un couplage lâche entre applications et infrastructure, détaille marc Bernis, architecte cloud d’HP Software, le déploiement des applications doit désormais pouvoir être modélisé. Un exemple : on définit dès le départ que le développement se fera sur des machines virtuelles en cloud public, puis que le déploiement s'effectuera sur des VM du cloud privé de l’entreprise. » Avec CSA 3, HP promet de gérer ces changements d’environnement d’exécution sur l'ensemble du cycle de vie de l’application. « Avec l’essor du cloud hybride, l’informatique des entreprises sera hétérogène. Un changement que nous anticipons, puisque notre offre gère tous les hyperviseurs et tous les matériels dans un environnement administré et sécurisé en un point unique », conclut Jean-Marc Defaut.
HP revendique aujourd’hui 575 clients de son offre HP CloudSystem (en cumulant clouds privés et cloud publics), plusieurs milliers d’utilisateurs enregistrés sur ses services cloud publics et, enfin, 180 clients sur son offre infogérée.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


Avis d'experts

Vite, un Grenelle du numérique
Vite, un Grenelle du numérique
Gwennaëlle Costa Le Vaillant, directrice de la responsabilité sociétale de CGI
Guerre contre les cyber-escrocs qui envahissent la publicité en ligne
Guerre contre les cyber-escrocs qui envahissent la publicité en ligne
Ari Levenfeld, directeur en charge de la confidentialité et de la qualité des inventaires, Rocket Fuel Inc
Plongée au coeur d'une cyberattaque
Plongée au coeur d'une cyberattaque
Nicolas Leseur, chef de produit et innovation sécurité, virtualisation, stockage chez Telindus France
Ebola et les réseaux sociaux
Ebola et les réseaux sociaux
Hervé Kabla, directeur de BeAngels et co-fondateur de Media Aces
+ toutes les avis d'experts

Offres
d'emploi

  + toutes les offres d'emploi

Derniers
tweets

Newsletter 01Business