En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'authentification de MySQL et MariaDB touchée par une vulnérabilité

laisser un avis
1 sur 256, c'est le nombre de chances que les bases de données MySQL et MariaDB acceptent n'importe quel mot de passe lors du processus d'authentification. Cela selon la plate-forme qui les héberge. Publiée samedi par un des grands contributeurs au code source de MySQL, la description de la faille ainsi que la liste des systèmes concernés sont visibles sur la page de SecurityStreet.

envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Sécurité de l’information : la dette masquée des entreprises
Sécurité, quelles tendances pour 2015 (1ère partie)
CES 2015 : une montre GPS pour enfants et un smartphone pour seniors chez Haier (vidéo)
CES 2015 : Myfox dévoile une nouvelle solution de sécurité innovante made in France (vidéo)
Entre Noël et les soldes, les réseaux des e-commerces risquent de ne pas passer l'hiver
2015 : 4 chantiers clés pour la cybersécurité
Alten lance une co-entreprise dans la cybersécurité
Phishing : une menace internationale, quelle que soit la langue
Le futur de la carte à puce se joue sans cartes
2014 : l’année qui aura vu les COMEX se mobiliser pour leur cybersécurité ?
Pourquoi pas un recyclage intelligent des briques technologiques d'Ecomouv
JTech 201 : Spécial Mondial de l’auto 2014 (vidéo)
Sébastien Faivre (Brainwave) : « Mettre une porte blindée ne suffit plus à protéger une entreprise »
Apple Pay, la fin de la fraude aux cartes bancaires ?
Apple et la sécurité : une rentrée 2014 forte en actualité !
Des photos de Jennifer Lawrence à la protection de l’entreprise, quelles réactions avoir ?
Consolidation dans la sécurité : Morpho rachète Dictao
Le big data et la sécurité : plus de données... plus de problèmes
Les drones, le nouveau cauchemar des départements informatiques ?