En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Nokia va supprimer 10 000 postes d'ici à la fin 2013

L’ex-leader du mobile se déleste de son haut de gamme Vertu mais acquiert des technologies de traitement d’image.

laisser un avis
Stephen Elop, PDG de Nokia
Chez Nokia, les mauvaises nouvelles se suivent et se ressemblent. En prévision des résultats encore en baisse du deuxième trimestre, le constructeur finlandais annonce la suppression de 10 000 postes d'ici à la fin de 2013. Ce qui porterait à 40 000 le nombre de licenciements depuis l'arrivée, en 2010, de Stephen Elop, le PDG. Les hauts dirigeants ne seront pas épargnés, puisque sont sur le départ : Niklas Savander (Executive vice-président en charge des marchés), Mary McDowell (Executive vice-présidente, en charge des téléphones mobiles), ainsi que de Jerri DeVard (Chief Marketing Officer).

Acquisition des technologies d’imagerie de Scalado

Nokia va également tailler dans les unités de production. Des économies drastiques sont à prévoir dans sa division Devices & Services, qui devraient passer de 5,35 milliards d'euros en 2010 à 3 milliards fin 2013. Autre cure d'amaigrissement prévue : celle de son unité de production de téléphones de luxe Vertu, qui sera vendue à la société de capital investissement EQT VI. Voilà pour les mesures défensives. Côté offensif, le PDG annonce le renforcement du développement de la gamme Lumia, afin qu'elle se différencie de la plate-forme Windows Phone classique, notamment grâce à de nouvelles technologies et le développement de services fondés sur la géolocalisation.
Ainsi, pour se renforcer dans l'imagerie, il va acquérir les technologies du Suédois Scalado, spécialiste des applications graphiques. De quoi se différencier de la concurrence, estime Stephen Elop.

Une nouvelle garde entre en fonction

Nokia envisage également de vendre sa technologie de cartographie à d'autres. Mais il ne délaisse pas pour autant les modèles moins prestigieux, à savoir les Series 40 and Series 30, sans oublier les modèles intermédiaires, tels que Nokia Browser. Il compte d'ailleurs en faire le mobile adapté à la donnée le plus efficace au monde.
Côté encadrement, la relève est déjà prévue puisque devraient prendre leurs fonctions au 1er juillet Juha Putkiranta (Executive vice-président en charge des opérations), Timo Toikkanen (Executive vice-président en charge des téléphones mobiles), Chris Weber (Executive vice-président en charge des ventes et du marketing), Tuula Rytila (Senior vice-président and Chief Marketing Officer), enfin Susan Sheehan (Senior vice-présidente en charge de la communication).
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Arrivage de smartphones au Labo 01net (vidéo du jour)
Test du Nokia Lumia 630 : le double SIM à moins de 200 euros (vidéo)
Nokia Lumia 930 et 635 : découvrez-les en avant-première (vidéo)
Atos partenaire de Nokia dans la voiture connectée
[MWC 2014] bracelets et porte-clefs : la folie des objets connectés
[MWC2014] Nokia lance ses smartphones "X" sous Android à bas prix
Test du Nokia Lumia 1320 : un smartphone à grand écran et petit prix
Qu'attendre du Mobile World Congress de Barcelone cette année ?
Avant le rachat par Microsoft, Nokia voit chuter ses ventes de mobiles
Zapping Techno 7/10 : retour sur Juillet 2013
Nokia retire l'appli de cartographie Here Maps de l'App Store
Smartphone: Microsoft confronté au devenir de la gamme Asha de Nokia
Valtech se rêve dans le peloton de tête des agences de marketing digital
Prologue confirme son projet de fusion avec O2i
Bourse : Accenture entraîne les SSII françaises dans sa chute
Netapsys met la main sur la société de conseil parisienne Ideia
Malgré Airbus, Ausy affiche une rentabilité en forte hausse
E-commerce: les consignes automatiques 24/7 se multiplient
Dictée professionnelle : Philips vise les déçus de la reconnaissance vocale
Jérôme Kerviel retourne travailler dans le conseil informatique