En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En Finlande, la sécurité est l'affaire de tous et non celle d'un RSSI

laisser un avis
A la question "comment traduit-on RSSI en finnois ?", la réponse est... qu'on ne le dit pas. Pourquoi ? Tout simplement parce que la fonction n’existe pas en Finlande et que dans l’entreprise la sécurité « est l’affaire de tous », que c'est quasiment une question d'hygiène. C’est en tout cas ce que me répond le PDG de l'éditeur d'antivirus finlandais F-Secure lorsque je lui demande à rencontrer leur responsable sécurité. Face à mon scepticisme et mes yeux écarquillés, il ajoute, pour appuyer son propos, que dans son portefeuille de clients nationaux, le principal interlocuteur est le directeur informatique.
Dire que la sécurité informatique est une question de culture ou d’éducation n'est finalement pas une hérésie et prendrait donc là tout son sens. A contrario, en France les responsables sécurité peinent toujours à sensibiliser les utilisateurs aux problèmes de protection des données, mais souffrent également du manque d’investissements issus des comités de direction en la matière. Le froid rend-il les gens plus responsables ? Ou est-ce la présence de saunas dans les entreprises qui prédispose à une hygiène numérique ? A creuser !
envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les promesses séduisantes des assurances contre les cyber-risques
La chaîne TV5Monde victime d'une cyberattaque sans précédent
L'Assurance maladie soigne son arsenal informatique anti-fraude
La CNIL valide le déchiffrement par l'employeur des flux SSL
Cybersécurité : 218 opérateurs "d'importance vitale" sous pression
L'Anssi aide les PME à protéger leur informatique contre le piratage
Projet de loi sur le renseignement : les 5 points qui inquiètent
Des pirates se sont emparés d'un milliard d'adresses e-mail
Les objets connectés créent un nouveau risque de fuite de données
Apple Pay à l'origine d'une fraude massive aux Etats-Unis
Cartes SIM : Gemalto minimise le piratage supposé de la NSA
Le directeur de la NSA veut accéder aux communications chiffrées
Renforcer la sécurité informatique, priorité absolue des DSI
Comment la NSA déchiffre les communications via téléphone mobile
Des cartes SIM piratées par la NSA et son homologue britannique
Obama veut mobiliser les entreprises américaines sur la cybersécurité
Capgemini met le paquet sur la cybersécurité
HP se renforce dans la cybersécurité en achetant Voltage
Faille zero day : évitez d'utiliser Internet Explorer jusqu'à nouvel ordre
L’assureur-santé américain Anthem victime d'une cyber-attaque