En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En Finlande, la sécurité est l'affaire de tous et non celle d'un RSSI

laisser un avis
A la question "comment traduit-on RSSI en finnois ?", la réponse est... qu'on ne le dit pas. Pourquoi ? Tout simplement parce que la fonction n’existe pas en Finlande et que dans l’entreprise la sécurité « est l’affaire de tous », que c'est quasiment une question d'hygiène. C’est en tout cas ce que me répond le PDG de l'éditeur d'antivirus finlandais F-Secure lorsque je lui demande à rencontrer leur responsable sécurité. Face à mon scepticisme et mes yeux écarquillés, il ajoute, pour appuyer son propos, que dans son portefeuille de clients nationaux, le principal interlocuteur est le directeur informatique.
Dire que la sécurité informatique est une question de culture ou d’éducation n'est finalement pas une hérésie et prendrait donc là tout son sens. A contrario, en France les responsables sécurité peinent toujours à sensibiliser les utilisateurs aux problèmes de protection des données, mais souffrent également du manque d’investissements issus des comités de direction en la matière. Le froid rend-il les gens plus responsables ? Ou est-ce la présence de saunas dans les entreprises qui prédispose à une hygiène numérique ? A creuser !
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Sécurité : Deloitte France intègre la société HSC
Sécurité: les RSSI inquiets face aux cyberattaques sophistiquées
Alten lance une co-entreprise dans la cybersécurité
Des PDG et des directeurs financiers, piégés par... des macros Word
Intel rachète PasswordBox, un gestionnaire de mots de passe
Les acteurs du numérique redoutent les effets de la directive européenne NIS
CA Technologies aurait dédommagé la banque RBS pour sa méga-panne de 2012
Siemens corrige des failles sur ses systèmes industriels Scada
Quand les logiciels espions se font passer pour de vraies applis
Comment limiter les risques lors d'une attaque comme celle subie par Sony
Regin, le malware furtif qui espionne à tout va
Uber embauche une équipe pour mieux protéger les données de ses clients
La banque anglaise RBS paie cher sa méga-panne informatique de 2012
Samsung s'allie à BlackBerry pour sécuriser les flottes de mobiles Galaxy
Bull et Gras Savoye assurent les entreprises contre les cyber-risques
Sécurité: les pratiques des salariés divergent des consignes édictées
[Vidéo 01 Replay] La sécurisation des données personnelles sur le web préoccupe les Français
[Vidéo 01 Replay] Sécurité numérique : Gemalto poursuit sa conquête du marché
Résultats T3 : Gemalto confirme ses objectifs pour l’année
Touch ID: une sécurisation bienvenue pour l'iPad en entreprise