En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Solutions Linux : la BI open source poursuit son opération de séduction des métiers

Industrialisation des déploiements, partage des vues métier par les techniciens, planification budgétaire… Le décisionnel open source soigne de plus en plus les fonctionnels.

laisser un avis
Lentement mais sûrement, le décisionnel open source gagne en simplicité. Il tend également à monter dans des couches de plus en plus métier. C’est ce qui ressort clairement des allées de Solutions Linux où tous les spécialistes de la business intelligence étaient présents (Jaspersoft, Talend, Pentaho, Spago Bi ou Actuate).
Première illustration, avec l’éditeur Palo : sa base multidimensionnelle est enfin mûre pour la gestion de la performance. C’est même l’une des premières en open source à s’ouvrir aux processus de planification budgétaire. « Son récent tableur web, très semblable à Excel, permet d’écrire directement dans les cubes. Les utilisateurs peuvent donc corriger des données, mettre à jour de l’information, mais, surtout, saisir leur budget prévisionnel pour effectuer ensuite des simulations en fonction de règles de gestion », explique Badr Chentouf, responsable technique chez Smile.

Mesurer l’impact des transformations de données

agrandir la photo
Autre progrès, qui concerne cette fois toutes les offres décisionnelles open source : l’industrialisation de leur déploiement. « Depuis un an et demi, l’installation de ces plates-formes n’exige plus de code. Sont désormais proposés des assistants, des interfaces de configuration ainsi que des fonctions avancées de sauvegarde et d’administration », poursuit-il.
Enfin, à l’image des dernières évolutions du studio de modélisation de Pentaho, métiers et techniciens commencent à partager les mêmes références. Depuis moins d’un an en effet, la plate-forme de Pentaho permet aux développeurs de voir depuis leur outil d’ETL les objets métier manipulés par les opérationnels pour bâtir leurs rapport. Ils mesurent alors automatiquement l’impact sur les vues métier, de leurs opérations de transformations de données.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'avenir de la BI sera démocratique ou ne sera pas
L'immobilisme de la Business Intelligence n'est qu'apparent
PowerBI for Office 365 : la business intelligence version cloud de Microsoft
IBM met le big data au service des RH
Smile change d’actionnaire majoritaire
Infor rachète PeopleAnswers, spécialiste du décisionnel RH
Cartographie des compétences open source en France
BiXAnalytics 7, un outil de reporting ergonomique
Report One crée une filialle pour accompagner ses partenaires
Cessons de vouloir prédire l'avenir en regardant dans le rétroviseur
Renault aide ses concessionnaires à mieux cibler leurs clients
IBM veut mettre l’analytique à la portée de tous
Comment Rue du Commerce dope les ventes de sa place de marché
Grâce au cloud, SAS veut mettre l’analytique à la portée des PME
Micropole prévoit 70 stages de pré-embauche pour 2014
Google envisage d’appliquer Google Now au monde de l’entreprise
Microsoft ouvre sa Kinect aux développeurs web et open source
Figure de l’open source, Ed Daniel devient responsable marketing de Normation
Les perspectives de l’open source pour 2014
Les informations critiques n’arrivent pas jusqu’aux opérationnels