En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Stingray 9.0 prétend diviser par quatre le temps d'affichage des pages

laisser un avis
On connaît les boîtiers d’optimisation de trafic Steelhead de Riverbed. Mais depuis un an, le constructeur s'intéresse au cloud, notamment avec sa suite Stingray Traffic Manager. La version 9.0 intègre désormais trois principales fonctions, toutes issues d’acquisitions récentes. La première, la répartition de charge, est née du rachat, en juillet 2011, de la société britannique Zeus Technology. La seconde, un pare-feu applicatif web, vient d’un éditeur allemand. Quant à la nouvelle optimisation des pages web, elle est issue de l’acquisition en juillet 2011 d’Aptimize Ltd, un spécialiste néo-zélandais.

Licence développeur désormais gratuite

Les pages web sont de plus en plus lourdes et contiennent de plus en plus d'objets (scripts, images, etc.). L'astuce consiste à fusionner les scripts et à regrouper les images pour les envoyer en une seule fois. Cela évite une multitude d’allers et retours entre le navigateur et le site web. L’optimisation passe également par l'adaptation de la résolution des images aux capacités graphiques de l'écran (smartphone, tablette ou PC). Cette optimisation, jusqu’à présent limitée aux serveurs Windows (IIS), s'applique désormais aux serveurs Apache, très utilisés dans l'e-commerce.
Avec ce troisième nouveau module, Riverbed prétend que Stingray 9.0 divise par quatre le temps d'affichage des pages. Quant à la licence développeur, elle est désormais gratuite.
envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Un nouvel acteur de l’optimisation WAN à la conquête de la France
Réduire le temps de réponse des applications
Microsoft veut contrer les ambitions bureautiques de Google
Les directions achats accélèrent leur informatisation
Windows 10 avec son authentification biométrique, sera prêt à l'été 2015
IBM France condamné à payer 6,67 millions d’euros à la MAIF
La preview d’Office 2016 sur Mac est désormais disponible
Microsoft offre 100 Go de stockage OneDrive… aux utilisateurs de Dropbox
Adobe célèbre les 25 ans de son logiciel phare : Photoshop
Google transforme le smartphone en assistant médical
Microsoft prépare un assistant compatible Cortana pour Office sur mobile
Microsoft s’achète un agenda pour 100 millions de dollars
SAP passe son ERP sur Hana
Google Earth Pro et ses nombreux outils deviennent gratuits
La SNCF met sur les rails son application mobile unique
Les gendarmes s’essaient à l’innovation collaborative
Amazon lance un service de messagerie pour entreprises
Microsoft va rendre Power BI disponible en mode freemium
Bridgepoint s’empare de l'éditeur français eFront pour 300 millions d’euros