En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une plate-forme d'e-réputation qui interagit avec le web social

L’éditeur Linkfluence lance un outil de veille sociale qui permet aux Community Managers d’intervenir directement sur les réseaux sociaux.

laisser un avis
agrandir la photo
Connu jusque-là pour ses études sur l'e-réputation, Linkfluence commercialise aujourd’hui ce qui était jusque-là son logiciel d’analyse interne. Principale originalité de Radarly, sa nouvelle offre : elle propose non seulement de mesurer l’image sur le web et les réseaux sociaux d’une entreprise, de ses produits ou de ses ambassadeurs, mais également d’interagir avec les messages identifiés. Et ce, par le biais de comptes Twitter, Facebook ou Google avec lesquels elle s’intègre. Demain, elle s’ouvrira à la publication de messages sur les forums. L’objectif est donc d’associer au sein d’un même environnement les aspects de veille (la collecte d’information) et d’engagement (l’intervention de l’entreprise). Soit les deux principales tâches quotidiennes des community managers.

Un système auto-apprenant

agrandir la photo
Autre originalité revendiquée par l'éditeur : l’apprentissage supervisé. Le système est censé affiner progressivement ses résultats en bannissant certaines sources. Il analyse pour cela les contenus rejetés par les community managers (car non pertinents).
Linkfluence livre également avec sa solution une série d’indicateurs traduisant le volume des citations de personnes et de marques, ainsi que l’activité au sein des espaces achetés par l’entreprise (publicités ou campagnes de communication). Enfin, Radarly propose à l’utilisateur de taguer les contenus qu’il rapatrie. Cette classification personnelle facilite alors l’archivage et la recherche de ces contenus dans le long terme.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Systran traduit désormais 130 paires de langue
Votre montre connectée devient votre billet de train
Société Générale propose à ses clients de tester ses futurs services
Avec Verse, IBM veut (aussi) réinventer l’e-mail
Un portail de facturation unique pour les achats publics en 2017
SAP va dédommager Oracle pour mettre fin à leur litige
Autopartage: TravelerCar et Opodo, alliés sur les aéroports parisiens
La transformation de Microsoft expliquée par Satya Nadella
Microsoft Lync deviendra Skype for Business l’année prochaine
L'impression 3D: des débouchés prometteurs qui restent à développer
[Vidéo 01 Replay] AppDays : où en est le marché des applications mobiles ?
La stratégie d’ouverture tous azimuts de Microsoft pour Office
Dassault Systèmes met l’utilisateur au centre de l’innovation
Pilotez votre CRM à la voix avec Microsoft
De concurrents, Microsoft et Dropbox deviennent partenaires
L’Open source et l’Inria, une relation durable
Open World Forum : reprenez le contrôle de vos données !
[Vidéo] Le breton AMA, première entreprise française certifiée Google Glass
SAP gèle ses prix de maintenance jusqu'en 2020
Augure, le moteur de recherche qui identifie les influenceurs