En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'action Facebook en hausse de 22 % sur deux semaines

laisser un avis
Introduite sur le marché au prix de 38 dollars le 18 mai dernier, l’action Facebook était rapidement tombée à 25,52 dollars le 6 juin. Avant d'entamer une remontée qu'elle continue, affichant 31,09 dollars vendredi 29 juin, à la fermeture de la Bourse de New York. Soit une hausse de 22 % en deux semaines. Si beaucoup portent un regard sinon fataliste, du moins modérément optimiste sur l’avenir du géant des réseaux sociaux en termes de croissance, d’autres en revanche, mettent en évidence les ressources que le site peut encore exploiter.

Un potentiel gardé intact

Pour Scott Devitt, de la banque Morgan Stanley, Facebook « est dans une position unique pour tirer profit de sa vaste base d'utilisateurs sur l'internet mobile ». Et en effet, avec près de 901 millions d’utilisateurs, une application en tête des téléchargements sur mobiles et une politique constante d’investissement (le dernier en date étant l’acquisition de Face.com), le site de Mark Zuckerberg apparaît comme difficilement ébranlable sur le long terme. Toutefois, comme le rappelle doctement Trip Chowdhry, analyste chez Global Equities Research : « Le monde ne commence pas et ne finit pas avec Facebook. »
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Facebook assure protéger votre vie privée pour mieux gagner votre confiance
La valorisation des SSII repart en flèche
Cloud : Apple est le bon élève vert, Twitter et Amazon portent le bonnet d’âne
Pour John Carmack, Facebook a ce qu’il faut pour développer la réalité virtuelle
Drones Facebook contre ballons Google : la bataille de l'Internet du ciel (Vidéo)
Facebook rachèterait un fabricant de drones pré-orbitaux
WhatsApp racheté par Facebook : ce qu'il faut savoir
Les 5 raisons pour lesquelles WhatsApp vaut bien 19 milliards de dollars
Ironie du sort : en 2009, Facebook a refusé d’embaucher le cofondateur de WhatsApp
Mark Zuckerberg : « WhatsApp va dépasser la barre du milliard d'utilisateurs »
Phone Apps #39 : Paper, Flappy Birds, Swiftkey Note
Bosch prend enfin Internet au sérieux
Rachat d’actions Apple : seul contre tous, Carl Icahn jette l’éponge
Twitter, ou l’oiseau qui veut se faire aussi gros que Facebook ?
Marc Fiorentino : "Les géants technologiques sont les nouvelles valeurs refuges à la Bourse"
Les bastions informatiques, boulets ruineux de la modernisation de l’entreprise
Gap recrute sur Facebook
Facebook supervise toute sa consommation énergétique à partir d'un seul écran
Laurent Solly (Facebook) : « La force de frappe de Facebook au service de l’emploi »
Facebook propose de centraliser les offres d’emploi des PME