En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Baisse des tarifs d'itinérance voix-SMS-données en Europe

Depuis le 1er juillet, le prix de l'itinérance mobile pour la voix et les SMS a baissé. Un plafond tarifaire fixe le prix maximum de l'accès à internet à 70 centimes/Mo.

laisser un avis
agrandir la photo
Téléphoner et envoyer des SMS en Europe depuis son mobile en dehors de son pays d'origine coûtera moins cher cet été. Suite à un nouvel encadrement tarifaire entré en vigueur au 1er juillet 2012, les prix de l'itinérance (roaming) au détail sont plafonnés en Europe à 29 centimes d’euro hors taxe la minute (contre 35 centimes à ce jour) pour les appels émis depuis l’étranger, et à 8 centimes d’euro hors taxe la minute pour ceux reçus à l’étranger (contre 11 centimes à ce jour). Pour les SMS, ce plafond est passé à 9 centimes d’euro par unité (contre 11 centimes aujourd’hui). Pour la première fois, un plafond de prix s'applique aux transmission de données échangées par un abonné en Europe hors de ses frontières. Un mégaoctet échangé ne coûte pas plus de 70 centimes depuis le 1er juillet 2012.

Tarifs maximaux de l'itinérance des communications mobiles en Europe    
Tarifs des communication en itinérance (Europe)Avant le 1er juillet 2012Depuis le 1er juillet 20121er juillet 20131er juillet 2014
Données (par mégaoctet)Aucun70 cents45 cents20 cents
Appels téléphoniques passés (par minute)35 cents29 cents24 cents19 cents
Appels téléphoniques reçus (par minute)11 cents8 cents7 cents5 cents
Envoi de SMS11 cents9 cents8 cents6 cents

Le prix plafond d’une minute d’appel en itinérance (l’eurotarif) avait été introduit à la suite du règlement communautaire sur l’itinérance internationale, ou « roaming », au sein des pays de l’Union européenne en 2007. En 2009, le champ d’application de cet encadrement a été étendu aux SMS. Il a été élargi depuis le 1er juillet 2012 aux tarifs applicables au trafic de données. Par ailleurs, toujours dans un souci de faire baisser les tarifs d'itinérance en Europe, il a été décidé qu'à compter du 1er juillet 2014, les consommateurs pourront choisir un service d'itinérance qui n'est pas lié à leur contrat de service mobile national, tout en utilisant le même numéro de téléphone. Ils pourront ainsi théoriquement choisir le moins cher.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les dossiers télécoms urgents du nouveau président de l'Arcep
La RATP décale en 2017 la généralisation de la 3G/4G dans son réseau
Sony va supprimer 1 000 emplois de plus dans son activité de mobiles
SFR-Numericable s'attaque au pré carré d'Orange, les PME
La survie de la Fédération française des télécoms dépend de l'adhésion de SFR-Numericable
Le Royaume-Uni devrait passer de 4 à 3 opérateurs mobiles
HoloLens, l'ordinateur du futur ? (vidéo du jour)
Quels usages professionnels pour le casque « holographique » de Microsoft ?
Pourquoi Google cherche à devenir opérateur mobile aux Etats-Unis
Microsoft veut réveiller les réunions de travail
Virgin-Arianespace/Google-SpaceX, la guerre de l'internet spatial est lancée
Les opérateurs mobiles parient sur la musique pour garder leurs clients
Sébastien Soriano est nommé président de l'Arcep
Comment l'Arcep vérifie que Free couvre 75 % de la population avec son réseau
Le futur président de l'Arcep dévoile ses projets aux parlementaires
Opérateurs: le PDG d'Orange réitère son souhait d'une consolidation
Télécoms et fréquences 700 MHz: Bruxelles consulte à la suite du rapport Lamy
Téléphone mobile: 7,4 millions de cartes SIM 4G actives, selon l'Arcep
Réseau 4G: SFR-Numericable et Free ont encore à combler leur retard
Le paiement mobile sans contact de titre-restaurant en test