En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Baisse des tarifs d'itinérance voix-SMS-données en Europe

Depuis le 1er juillet, le prix de l'itinérance mobile pour la voix et les SMS a baissé. Un plafond tarifaire fixe le prix maximum de l'accès à internet à 70 centimes/Mo.

laisser un avis
agrandir la photo
Téléphoner et envoyer des SMS en Europe depuis son mobile en dehors de son pays d'origine coûtera moins cher cet été. Suite à un nouvel encadrement tarifaire entré en vigueur au 1er juillet 2012, les prix de l'itinérance (roaming) au détail sont plafonnés en Europe à 29 centimes d’euro hors taxe la minute (contre 35 centimes à ce jour) pour les appels émis depuis l’étranger, et à 8 centimes d’euro hors taxe la minute pour ceux reçus à l’étranger (contre 11 centimes à ce jour). Pour les SMS, ce plafond est passé à 9 centimes d’euro par unité (contre 11 centimes aujourd’hui). Pour la première fois, un plafond de prix s'applique aux transmission de données échangées par un abonné en Europe hors de ses frontières. Un mégaoctet échangé ne coûte pas plus de 70 centimes depuis le 1er juillet 2012.

Tarifs maximaux de l'itinérance des communications mobiles en Europe    
Tarifs des communication en itinérance (Europe)Avant le 1er juillet 2012Depuis le 1er juillet 20121er juillet 20131er juillet 2014
Données (par mégaoctet)Aucun70 cents45 cents20 cents
Appels téléphoniques passés (par minute)35 cents29 cents24 cents19 cents
Appels téléphoniques reçus (par minute)11 cents8 cents7 cents5 cents
Envoi de SMS11 cents9 cents8 cents6 cents

Le prix plafond d’une minute d’appel en itinérance (l’eurotarif) avait été introduit à la suite du règlement communautaire sur l’itinérance internationale, ou « roaming », au sein des pays de l’Union européenne en 2007. En 2009, le champ d’application de cet encadrement a été étendu aux SMS. Il a été élargi depuis le 1er juillet 2012 aux tarifs applicables au trafic de données. Par ailleurs, toujours dans un souci de faire baisser les tarifs d'itinérance en Europe, il a été décidé qu'à compter du 1er juillet 2014, les consommateurs pourront choisir un service d'itinérance qui n'est pas lié à leur contrat de service mobile national, tout en utilisant le même numéro de téléphone. Ils pourront ainsi théoriquement choisir le moins cher.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
La Poste teste la livraison de colis par drone
Fibre optique: les Hauts-de-Seine mettent en demeure Numericable
BlackBerry et Boeing préparent un smartphone capable de "s’autodétruire"
Le devenir du lobby des opérateurs français en question
Axiatel, le « one-stop shopping » numérique des PME
Le prochain président de l'Arcep sera un ingénieur X-Télécom de 39 ans
Très haut débit: 358 millions d'euros seront investis en Seine-et-Marne
Free obtient des fréquences 1800 Mhz pour doper sa couverture mobile
Les prix du wi-fi varient beaucoup à bord de 18 compagnies aériennes
Stéphane Richard : "Nous regagnons des clients sur Free en mobile"
Télécoms: les défis qui attendent le prochain président de l'Arcep
Nouveau Blackberry Classic, un clavier « meilleur que le meilleur des tactiles »
Haut débit mobile: l'Arcep lance une revue stratégique des fréquences
Orange s'allie avec Visiomed dans la médecine ambulatoire connectée
Maîtrisez les réglages de votre smartphone pour protéger vos données
Télécoms: 82 départements engagés dans le plan France très haut débit
Smartphones : l'inexorable croissance des fabricants de mobiles chinois
Android plus permissif qu’Apple vis-à-vis de nos données
Avec Bouygues Telecom, surfez en 4G sous la Manche
Centre d'appel: Avaya utilise le Chromebook pour les postes d'agent