En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Nokia menace Google de poursuites judiciaires

laisser un avis
Nokia est en colère. Le constructeur finlandais estime que Google et Asus, les coconcepteurs de la tablette Nexus 7, violent plusieurs de ses brevets relatifs à la connexion Wi-Fi. Une quarantaine de constructeurs ont signé des accords de licence avec Nokia. Or ni Google, ni Asus ne sont du nombre. Mais avant d'en venir aux grands moyens et de déposer plainte, Nokia va inviter Google à rentrer dans le rang et à acheter la licence d'utilisation de sa technologie. Une affaire qui doit enchanter Microsoft, le nouveau grand ami de Nokia, qui vient de lancer ses nouvelles tablettes Windows 8 Surface.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Cisco et Google concluent un accord croisé sur les brevets
IBM et Twitter font la paix sur le front des brevets
Lenovo rachète à Google les mobiles Motorola
Brevets : Google et Samsung signent un accord d’échanges de licences
Mobiles : HP vend les brevets de Palm à Qualcomm
Etats-Unis: IBM et Samsung en tête des brevets déposés en 2013
Etats-Unis: IBM et Samsung en tête des brevets déposés en 2013
Guerre des brevets, les patrons d’Apple et Samsung vont tenter une médiation
Brevets: Google poursuit le consortium Rockstar pour protéger Android
Guerre des brevets : Apple l’emporte face à Samsung en Corée du Sud
Innovation Act, la chasse aux patent trolls est ouverte
Guerre des brevets : Samsung doit payer 290 millions de dollars à Apple
Les Patents Trolls aiment HP et Samsung, mais préfèrent Apple
Brevets : certains appareils Samsung interdits à la vente aux Etats-Unis
Guerre des brevets: Apple et Samsung négocieraient un accord
Brevets : Microsoft se plaint du laxisme des douanes vis à vis de Motorola
Apple dépose la marque iWatch au Japon
[MàJ] Blackberry rachète Secusmart, qui sécurise les communications d’Angela Merkel
Le conseil de l’UE vote une législation commune sur la signature électronique
La CNIL sanctionne un dispositif de géolocalisation de véhicules en location