En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Alliance franco-allemande dans le logiciel embarqué

Sagem et MTU annoncent la création d'une coentreprise dédiée aux logiciels embarqués. Celle-ci va se positionner sur les prochains grands programmes de défense.

laisser un avis
Associés sur le programme TP400-D6, le turbopropulseur de l'Airbus A400M, le Français Safran et son rival et néanmoins partenaire allemand MTU Aero Engines annoncent une alliance dans le domaine du logiciel embarqué. Déjà liés par un accord de coopération signé en décembre 2011, ils vont créer une coentreprise baptisée AES (Aerospace Embedded Solutions).
Cette nouvelle entité sera basée sur le campus de MTU, à Munich, et rassemblera 200 personnes, pour l'essentiel issues de la société allemande. Son directeur exécutif sera le Français Christophe Bruneau, venu de Sagem (groupe Safran), son directeur technique Thomas Faehr, de MTU. Philippe Petitcolin, PDG de Sagem, a précisé à Reuters que cet accord « ne représentait pas un prélude à un rapprochement entre Safran et MTU ».
AES pourra répondre aux besoins en termes de développement de projets de systèmes de régulation moteur ou, plus largement, des systèmes électroniques embarqués, qu'ils soient menés par Safran ou MTU, mais aussi par des groupes tiers.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les soldats américains vont être dotés de supers pouvoirs
Formule 1 : le casse-tête logiciel des moteurs hybrides
Megaupload : la défense de Kim Dotcom demande l’abandon de l’affaire faute de fond
Premier update logiciel pour la sonde martienne Curiosity
Simulation : Ansys met la main sur Esterel Technologies
Etats-Unis : l'industrie IT enrôle les anciens combattants
DCNS recrute une centaine d’informaticiens
Pour le Pentagone, une cyber-attaque peut être un acte de guerre
L'armement US se dote du premier ordinateur quantique
Mieux comprendre le fonctionnement de la coentreprise IBM-SNCF
Coentreprise IBM-SNCF : un an de contestations
SNCF-IBM : le projet Ulysse enfin sur les rails ?
La France veut produire les meilleures puces optiques du monde
Contrat SNCF-IBM : les têtes continuent de tomber
Le Royaume-Uni dévoile sur le Net ses dossiers ovnis
Le malaise grandit au sein de l’informatique de la SNCF
Externalisation : IBM et la SNCF sautent dans le même wagon
Externalisation du ministère de la Défense : Capgemini au garde-à-vous
L'Otan se prépare curieusement à déjouer les cyberattaques