En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Microsoft France conteste toute fraude fiscale

Un communiqué de presse de la filiale française récuse les soupçons de fraude fiscale et met en avant la contribution de l'entreprise à l'économie française en termes d'emplois.

laisser un avis
Suite au contrôle fiscal du 28 juin et aux soupçons de fraude fiscale révélés par Le Canard enchaîné la semaine dernière, Microsoft France « récuse fermement toute allégation ou qualification de fraude, qu’aucune preuve ne vient démontrer ». Marc Mossé, directeur des affaires publiques, auteur du communiqué de presse, se dit confiant des suites de l’affaire et met en avant l’ensemble des emplois directs et indirects créés par l’entreprise en France. Cette année, plus de 40 nouveaux employés devraient s’ajouter aux 1 400 salariés de la société, malgré le plan social concernant 30 personnes qui serait actuellement en cours.
envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Microsoft veut contrer les ambitions bureautiques de Google
Windows 10 avec son authentification biométrique, sera prêt à l'été 2015
IBM France condamné à payer 6,67 millions d’euros à la MAIF
La preview d’Office 2016 sur Mac est désormais disponible
Microsoft offre 100 Go de stockage OneDrive… aux utilisateurs de Dropbox
Adobe célèbre les 25 ans de son logiciel phare : Photoshop
Google transforme le smartphone en assistant médical
Microsoft prépare un assistant compatible Cortana pour Office sur mobile
Microsoft s’achète un agenda pour 100 millions de dollars
SAP passe son ERP sur Hana
Google Earth Pro et ses nombreux outils deviennent gratuits
La SNCF met sur les rails son application mobile unique
Les gendarmes s’essaient à l’innovation collaborative
Amazon lance un service de messagerie pour entreprises
Microsoft va rendre Power BI disponible en mode freemium
Bridgepoint s’empare de l'éditeur français eFront pour 300 millions d’euros
L’AFPA échappe à une indemnité de 12 millions d’euros réclamé par Oracle
Kim Dotcom lance MegaChat, la messagerie instantanée chiffrée qui veut détrôner Skype
Les résultats France de SAP : bonne performance du on-premise
Avec Windows 10, Microsoft joue son va-tout face à Google et Apple