En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Steria veut donner une meilleure visibilité sur le parc applicatif

laisser un avis
Avec RightApps Management, Steria propose une solution de gestion applicative, notamment pour la mise en œuvre des changements. L’offre permet de localiser les failles de sécurité et les problèmes de fiabilité, de surveiller les données sensibles au sein des applications et d'identifier les applications superflues avec, pour conséquence, de réduire les coûts. Steria facture en fonction des résultats obtenus par le client.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Phone Apps #79 : Google Traduction, AllCast, Hydro Coach, 1010! et Charlie Hebdo (vidéo)
Phone Apps #78 : Scannable, Fliktu, TubeCast, Jump, Je suis Charlie
Phone Apps #77 : SantApp, Snapschool, Planet Ocean, Minecraft PE (vidéo)
Phone Apps #76 : Dubsmash, Offtime, Here Maps, Brain Rush (vidéo)
Phone Apps #75 : e-constat, Kudoz, Xooloo App Kids, Run Sackboy Run! (vidéo)
Phone Apps #72 : Xim, Disconnect, 3nder et Geometry Dash (vidéo)
Phone Apps #71 : Pushbullet, Google Fit, Inbox, Tiny Striker (vidéo)
Philippe Salle quitte Altran, le cours de Bourse s’effondre
Résultats : Infosys affiche un bénéfice net meilleur que prévu
Sogeti remporte un contrat d’infogérance auprès de la Direction de l’aviation civile
Talan lève 35 millions d’euros
Pourquoi Atos fait une bonne opération en rachetant Xerox ITO
Résultats trimestriels : Accenture reste optimiste malgré le dollar fort
Prologue a bien déposé une OPE hostile sur O2i
Dernière ligne droite pour la fusion Sopra - Steria
Encore un méga-contrat en Europe pour IBM
IBM signe un contrat de « plusieurs milliards de dollars » avec ABN Amro
Grâce aux SMACS, Syntec Numérique table sur une croissance de 1,5 % en 2015
Après celle d’IBM, Manpower veut racheter l’activité support d’Atos
IBM chiffre à un milliard de dollars son contrat avec Lufthansa